Encore_une_lectrice (2) – Pièces à conviction 1

Même si le fait de me douter que ma meetic-girl aux quatre mails est une lectrice atténue un peu le plaisir que je peux retirer de la démarche, je reste tout de même sensible à l’acharnement hystérique que constitue l’envoi de tant de messages restés explicitement non lus. Avec quatre mails arborant des « objets » rigolos et envoyés patiemment à un mois d’intervalle, il y avait de quoi me titiller suffisamment pour que je me serve du numéro surtaxé de Meetic pour les ouvrir sans être abonné (chose que je ne pourrais plus faire aujourd’hui puisque ce service pratique n’existe plus).

Au pays de Meetic où les échanges sont si souvent superficiels, les contacts jetables et jetés, et où la paresse et le mépris ont élu domicile, je ne pouvais qu’être touché par tant de constance et de persévérance. Et même si je ne suis pas toujours prompt à répondre aux mails que je reçois, je me sentais d’emblée dans l’obligation de répondre pour faire au moins honneur à cette belle ténacité.

En découvrant mes messages (avec tout de même un mois et demi de retard), ma première surprise, peut-être, c’est de constater l’âge de ma meetic-lectrice : 22 ans. Ca commence à faire jeune, non ? Pas de photo sur sa fiche (malheureusement) mais des mensurations qui correspondent totalement à mes goûts (tant qu’à faire : ouf !). Ma seconde surprise, c’est de voir la longueur de ses messages. Et c’est d’autant plus appréciable quand on sait comme il est difficile de savoir quoi raconter dans un premier mail, quand l’inspiration est malmenée par l’incertitude de recueillir une réponse en retour.

Le deuxième mail a été envoyé trois heures seulement après le premier :

J’ai toujours beaucoup aimé les délires et autres exercices de style, aussi poussifs soient-ils. Et il se dégage des mails de cette petite Léa une spontanéité et un enthousiasme qui donnent au tout une touche de fraîcheur qui correspond exactement à ce que j’aime et que j’ai, moi, de plus en plus de mal à garder après de longues années passées sur Meetic, où, quoi qu’on en dise, on ne sort jamais totalement indemne de ces milles petites trahisons dont je parlais ici. Le plus triste dans tout ça, c’est qu’en n’ayant pas lu ni répondu à ses mails, je participe moi aussi directement au pourrissement de l’enthousiasme général.

La suite : « Encore_une_lectrice (3) – Pièces à conviction 2 »

14 réponses sur “Encore_une_lectrice (2) – Pièces à conviction 1”

  1. Salut, enfin des news qui se font si rares!
    Bref… Cette fille est dingue, la longueur des mails! Moi qui suit un fan des mails là c’est abusé! elle ne te connait pas et tu ne lui as jamais répondu!
    Donc par conséquent une seule explication: effectivement elle ne peut que lire ton blog… Moi qui en doutais au départ. Ou, elle a vraiment quelques problèmes dans la vie!
    Néanmoins sa persévérance a de quoi te flatter je peux comprendre. Et pourquoi ce blog ne pourrait te servir à la rencontrer cette fille formidable (d’ailleurs la cherches tu toujours)? Rien ne t’empeche de voir, même si il y a de quoi se méfier. Faut voir ce que cache cette persévérance! A suivre! Ne nous laisse pas sur notre faim!

  2. Je crois que sur meetic je n’ai jamais eu des emails dépassant 5 lignes. T’es chanceux dis donc ! J’ai hate de voir la suite de cette hsitoire.

  3. Suis tout à fait d’accord avec Nick’O !

    En tout cas c’est un plaisir de lire les mails de cette fille !

    En espérant que les 2 autres soit du même genre !

  4. La longueur de ces mails est effectivement tout à fait suspecte. Ca sent la lectrice transie d’amour en attendant tes posts…

    Etant moi-même productrice de littérature à rallonge via les mails, je me permets simplement une petite remarque (désolée, mais j’ai l’esprit critique!): je trouve sa prose un peu indigeste, voire forcée. Comme si elle savait qu’un bon gros mail de 50 lignes suffirait à capter ton attention…

    Si quantité signifie bien souvent intérêt (comme il est doux d’être flatté dans son orgueil de mâle unique, forcément unique), ça ne rime pas toujours avec qualité (quid de la pincée d’humour, du zest de provoc’, des quelques grammes d’originalité, etc. etc.)

    J’attends néanmoins le prochain épisode avec impatience!

  5. « Tiens, elle a l’air formidable cette fille…mouais, ça doit cacher quelque chose!!! :)) » Comme quoi l’experience n’a pas que des avantages! (vrai dans beaucoup de domaines)
    Je suis néanmois d’accord avec les commentaires au-dessus, c’est un peu trop long…peut être une débutante qui ne connait pas les usages vicieux qui ont cours sur meetic?!

    (en passant, je pense que certaines versions françaises sont de véritables oeuvres d’art: penser que j’aurais pu louper la VF de full metal jacket, nicky larson (le da) ou M.A.S.H me fait frémir d’horreur!!)

  6. Il m’était arrivé une histoire similaire il y a qq années. Une meetic girl m’envoie quatre messages en dix jours sur un vieux pseudo désaffecté (et non consulté depuis plus de trois mois!). Le dernier avait un sujet suppliant: « Stp, please, lis tes mails… ». C’était d’autant plus bizarre car il ne restait que l’annonce sans photo sur cette vieille fiche que j’avais abandonnée. Bref, je finis par craquer et paye pour voir…(parfois meetic c’est du poker). Quatre mails sympas, une annonce correcte sans plus, petite photo sur laquelle aucune opinion valable ne peut être formulée… Je réponds quand même, numéro de tel, appel, RV dès le lendemain et là (pour une fois) bonne surprise! Même quand on pense ne plus avoir d’énergie pour ce genre de site, on peut toujours finir par se faire surprendre là où on ne l’attends pas…Mais attendons la suite de Léa…

  7. Nick’O > Moi, je trouve ça très long mais pas trop long ! Par contre, avant même d’avoir ouvert ces mails, le fait que cette meetic-girl soit une lectrice de mon blog ne faisait pour moi aucun doute. Avec les années, on finit par repérer tout comportement un peu « louche » ! On peut être suffisamment enthousiaste pour écrire un long mail ou passer du temps à le soigner mais pas au point d’en écrire plusieurs sur une aussi longue période tout en sachant qu’ils ne sont jamais lus. Cela dit, le commentaire de Lorenzo semble montrer le contraire ! A moins qu’il ne nous ait pas tout dit sur les motivations secrètes de sa meetic-girl ! 😉

     
    LeMéchantMax > Je me suis toujours demandé comment passerait l’info si je venais à mourir, vu que je suis le seul à pouvoir accéder à mon blog… Peut-être que c’est Saskia qui l’annoncerait sur son blog ! Ahah !

     
    Fuel > Tu n’as pas eu de chance ! Peut-être que ton annonce n’était pas longue non plus ? Je crois qu’une meetic-girl qui découvre une longue annonce est rassurée sur le fait qu’elle peut écrire un long mail sans ennuyer son correspondant.

     
    Hesiode > Oui, ses mails sont très sympas : légers, frais et subtils !

     
    murfie > Bienvenue dans le club (des producteurs de (très) longs mails) ! Comme tu le remarques, je ne peux d’emblée que me sentir flatté par toute cette sollicitation, ce qui peut avoir tendance à ramollir mon esprit critique, c’est vrai. Cela dit, je ne la trouve objectivement (du moins avec toute l’objectivité dont je peux faire preuve) pas indigeste du tout et j’ai réellement pris plaisir à lire ses mails, ce qui n’est pas une mince affaire après tant d’années passées sur des sites de rencontres, et qui est loin de m’arriver avec tous les mails que je reçois, quelle que soit leur longueur.

    Je ne pense pas qu’il faille juger un mail de Meetic comme un livre : les mails peuvent revêtir n’importe quelle forme : on peut rester dans le style essai de littérature, mais on peut aussi partir dans des délires bizarroïdes (que j’affectionne aussi beaucoup) : l’important étant l’impression générale et le message de fond. Délire, donc, c’est le cas de ces mails : une suite décousue d’idées et de réflexions, un peu comme si on transcrivait quelques minutes d’activité cérébrale. D’où les passages du coq à l’âne, les contradictions, les fausses hésitations, etc.

    Par contre, il n’y a rien d’universel : ça ne peut pas plaire à tout le monde, de la même façon que mon blog insupporte des gens alors qu’il peut en captiver d’autres. En partant du principe que c’est vraiment une lectrice, on peut imaginer que ce qu’elle a ressenti dans ce que j’écris lui a permis de penser que je serais également séduit par son style et sa sensibilité. Et en l’occurence, c’est gagné !

    « quid de la pincée d’humour, du zest de provoc’, des quelques grammes d’originalité »
    Mais il y a tout ça !!! La fausse maladresse de ses mails, le faux côté formel des choses, son jeu à être sur la défensive et dans la justification… J’adore ça et cela m’a beaucoup amusé !

     
    krâl > Elle pourrait paraître être une « débutante » si elle m’écrivait spontanément, pas si elle m’écrit parce qu’elle lit mon blog. Pour ma part, ses mails ne sont pas trop longs pour moi (il m’est arrivé d’en écrire ou d’en recevoir des bien plus longs !) et j’ai tendance à ne pas aimer les usages. Je préfère de loin quand on sort des sentiers battus.

    Question Ciné, il y a de très belles VF, c’est vrai. Mais quand on considère le Cinéma comme un Art plutôt que comme un divertissement, on s’intéresse à l’oeuvre originale. Il ne viendrait à l’idée de personne d’acheter un album de Björk chanté par Mireille Mathieu sous prétexte que les paroles et le fond musical sont respectés (en supposant qu’on aime Mireille Mathieu. Bon ok, ça fait beaucoup de suppositions). Et malheureusement, en général lorsque les spectateurs vont voir des films en VF (sauf quand ils ne peuvent pas faire autrement), ce n’est pas pour la qualité de la VF mais parce qu’ils viennent se divertir et qu’ils n’ont pas envie de lire.

     
    Lorenzo > Alors là, je suis très surpris ! Tu annonçais un salaire annuel supérieur à 200.000€ ?! Tu écris un blog ? Ou elle débutait sur Meetic ? As-tu eu le fin mot de l’histoire sur le pourquoi de tant d’obstination (surtout vu la quantité de mecs disponibles immédiatement) ? Et qu’a donné l’histoire au final ?

  8. anadema : Peut-être que ton annonce n’était pas longue non plus ?>

    Même pas. Sur meetic pour que ça fasse pas foire aux bestiaux et je te choisis pour la qualité de ta dentition, j’avais fait un bon petit speech, et au moment de valider j’ai eu le message « Votre annonce ne peut dépasser les 2000 caractères. »

    J’avais fait un texte, de taille correct (mais fluide) où j’essayais de décrire ce que j’étais et ce que je recherchais, et j’ai dû bien malgré moi le réduire (bon c’était pas 5 pages de tartines non plus), mais j’ai quand même dû réduire mon texte malgré tout.

    Et pareil dans les emails j’ai toujours essayé de personnaliser au max, mais ça n’y faisait pas. Bref bien souvent je recvais des réponses ultra courte du style « salut contacte moi a tel email »… Pas très encourageant.

  9. Perso, je trouve moi aussi son style litteraire totalement indigeste : elle parle pour rien dire, ajoute des parenthèses partout, et en plus harcele. Avec des mails comme ça, je serais directement partie en courant !!!!

  10. @all> je trouve que c’est un peu facile de descendre en flammes cette fille, surtout que cet email reste d’ordre privé, donc les commentaires du genre « oui elle est trop comme ci ou comme ça » c’est assez facile.

    Publiez vos emails envoyés sur meetic qu’on rigole un peu.

  11. @Anadema : ah, voilà une belle et concise défense de la VO ! Je la note, je la ressortirai (à mes élèves en priorité ! Cela leur sera sans doute plus parlant que mon sempiternel : « en supprimant la voix originale de l’acteur, vous trahissez l’oeuvre »). Merci donc !

  12. ce post a un parfum d’happy end… ou de début sympathique en tout cas. Parce que malgré des centaines de post croustillants (le bonheur pour les longues soirées d’hiver!) et parfois désabusés, je suis persuadée qu’un jour ce blog n’aura plus lieu d’être…

    Bonne route à toi et merci aussi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.