Encore_une_lectrice (5) – L’arroseuse arrosée

Je ne me serais jamais imaginé qu’il me faudrait trente et une minutes pour réussir à faire avouer à ma correspondante sa qualité de lectrice. Etant donné la situation particulière dans laquelle je me retrouvais, il me paraissait acquis qu’elle avouerait sur le champ dès que je lui en donnerais l’occasion. Mais non, cette petite effrontée avait préféré jouer les candides ! Qu’à cela ne tienne, bien asticoté par cet interrogatoire improvisé, j’avais bien envie de lui rendre la monnaie de sa pièce. Je décidai donc de feindre de ne finalement pas être Anadema mais… un usurpateur opportuniste !

Je savoure en silence ma petite farce. Faire le blaireau, non seulement c’est amusant mais ça permet en plus de dire tout et n’importe quoi sans aucun complexe. L’allumage de la webcam va être le moment fatidique : la découverte après tous ces épisodes d’une première image de ma lectrice. Je sais déjà qu’elle est mince, il ne me reste plus qu’à espérer qu’elle ne ressemble pas à Rossy de Palma.

Un des nombreux avantages de la webcam, au delà de rendre l’échange extrêmement vivant, c’est de permettre de vérifier en live l’humeur et les réactions de son correspondant. Pendant que je fais le lourd, je peux m’assurer (ou tenter de m’assurer) du niveau de contrariété de Léa. Parce qu’il s’agit de jouer serré : je ne voudrais pas qu’elle se vexe d’un coup et qu’elle me radie à vie de sa liste de contacts MSN avant que je n’aie eu le temps de lui avouer la vérité ! Bien entendu, privé de photos pour mon plaisir personnel, je ne manque pas en bon fétichiste de faire quelques captures d’écran afin d’immortaliser graphiquement ce premier échange. Quelle âme de bienfaiteur, quand j’y pense…

Si ma lectrice est sympathique comme tout, je trouve quand même qu’elle cumule drôlement les imprécisions : elle n’a pas vraiment 22 ans, n’est pas vraiment bac+5, n’est pas vraiment une simple meetic-girl mais n’avait pas vraiment l’intention de continuer à me mentir, ce n’est pas vraiment son anniversaire et pour couronner le tout, elle ne me promet pas vraiment un strip. Je ne sais pas où tout ça va nous mener…

J’étais assez interloqué de ne pas m’être fait jeter plus que ça en étant aussi goujat et cela m’avait un peu déçu de l’idée que j’avais pu me faire de Léa, à savoir une fille qui ne tolèrerait pas une seconde qu’un blaireau qui manifestement ne pensait qu’à son cul lui parle avec aussi peu de respect. Pour ma part, dans ma grande noblesse, j’avais la distinction de m’intéresser dans des proportions relativement équitables à son esprit, à sa sensibilité et à son entrecuisse. Mais avec le recul aujourd’hui, je me rends compte qu’après avoir attendu aussi longtemps et donné tant d’énergie dans ses mails, la conversation n’aurait pas pu s’interrompre brutalement, quelle que pût avoir été sa forme. Sans doute qu’après avoir digéré et médité ces multiples retournements, Léa aurait été moins encline à être enthousiaste par la suite. Et en effet, le fait d’en avoir fait des tonnes, même si dans le feu de l’action c’est souvent moins perceptible, ne pouvait que lui susurrer que je jouais un peu la comédie.

Evidemment, après ces multiples coups de théatre, si Léa était bien convaincue que j’avais joué la comédie du blaireau, elle était par contre moins encline à accepter l’idée que je puisse être réellement le blogueur présumé.

La suite : « Encore_une_lectrice (6) – Délibéré »

29 réponses sur “Encore_une_lectrice (5) – L’arroseuse arrosée”

  1. Anadema,

    C’est quand même culotter et fort de ta part ! moi perso j’aurai eu un peu « peur » de la perdre…

    Sinon je sais pas si cela est une impression mais j’ai l’impression que tu t’es détachais de elle, là ou auparavant tu étais un peu plus intriguer (je pense), tu as quel etat d’esprit là ?

    Là a mon tour de jouer les blaireaux « Et Ns z’oubli pa sur ton blog pour les image de Uq du streap que tu va avoir lol » mdr

    😉

    Hassen

  2. Bonjour,
    Je ne sais pas dans quelle proportion ta façon d’agir avec la demoiselle vient du fait qu’elle te connaisse bien à travers ton blog ou parcequ’elle t’as mentie sur ce sujet.

    J’ai donc juste une question à la noix.
    As-tu déjà songé que lorsque tu rencontrerais LA fille formidable, elle finirait par avoir accès (ou aurait d’emblée) à l’intégralité de ton blog. Assummes-tu tout ce qui peut transparaître de toi ? T’ est-il déjà arrivé de t’auto-censurer à cause de ça ?

    Bobo

  3. Hassen > Depuis ton commentaire, j’ai pu rajouter quatre petites captures de webcam dans le post pour faire une jolie illustration ! 🙂

    Concernant ton impression, au moment de ce tchat je n’étais pas du tout détaché d’elle (au contraire, même, après avoir vu comment elle portait le jean). J’étais juste un peu contrarié qu’elle n’ait pas voulu reconnaître qu’elle me connaissait à travers mon blog. Peut-être que ton impression vient de là ?

    bobo > Elle vient du fait de mon côté taquin et provocateur. Les gens avec lesquels j’ai des affinités, par principe, ne se choquent pas comme ça.

    Pour ta question : oui, j’y ai songé et oui j’assume tout. De quoi aurais-je à rougir ? Il ne me viendrait pas à l’idée de lui cacher mon blog et, par principe encore, je ne peux pas envisager une seule seconde pouvoir passer des années de ma vie avec une fille infoutue de comprendre ma démarche ou même choquée par mon blog. Il est probable que je l’aurais de toute façon envoyée sur les roses bien avant d’en arriver là.

    Pour ta dernière question, le fait d’écrire publiquement conduit forcément à une forme ou une autre d’auto-censure même si j’essaie le moins possible de me laisser rattraper par elle. Mais je n’écris pas différemment en imaginant qu’une fille formidable puisse me lire parce que comme tout à l’heure, je n’envisage pas une seconde de ne pas pouvoir être compris et apprécié par elle. Qui envisagerait une histoire d’amour avec quelqu’un ayant un humour, une sensibilité ou une compréhension différente du monde ?

  4. Bonsoir Anadema
    Un premier commentaire d’une ex meeticienne qui comble l’état de manque en lisant ce site…..
    J’ai parcouru en quelques jours la totalité des posts, certains commentaires m’ont fait sourire, d’autres m’ont peut-être un peu agacée mais dans l’ensemble c’est un excellent moment passé.
    Et donc, ce commentaire…., euh hum, serait-il possible de connaître la suite un peu plus vite? Je me connecte tous les jours et rien de nouveau … c’est quand même dur 🙂
    Enfin, juste merci pour ces délicieux moments
    Emma

  5. elle aime peut être les blaireaux !
    bon et sinon à quand la suite ? ça fait 2 mois là et c’est bientôt les vacances (donc encore moins de post je présume…)

  6. Ben, je prépare un nouveau post. Mais à vrai dire, je ne suis pas certain d’écrire la suite de cette rencontre : vu le nombre de commentaires, je crois que cette histoire en autant de parties ne passionne plus que moi ! 😉

  7. L’histoire peut être sympa, mais je pense que ce que beaucoup reprochent (dont moi la première, je ne jette pas la pierre aux autres), est le fait d’en faire une série, simplement ! 🙂

  8. Cher Anadema
    Il ne s’agit pas de desintérêt de notre part mais bien d’une certaine lassitude, à trop attendre….
    En général ce sont les femmes qui aiment se faire désirer…

  9. ce n’est pas une question de passion mais plutôt de patience, à force de voir qu’il n’y a jamais de nouveau post on se met à délaisser ton blog et tu perds des lecteurs… En plus tu ne donnes pratiquement plus de nouvelles et tu ne réagis presque plus aux commentaires. C’est toi qui n’est plus passionné par ce blog…

  10. Et pourtant je crois qu’on reste nombreux dans l’impatience de savoir comment s’est déroulé l’étape « et si, en fait c’est moi », si cette étape a eu lieu mais tu le laisses sous-entendre à la fin de cette entrée… En espérant que tu sois motivé à l’écrire !

  11. 31 minutes pour lui faire « avouer » sa qualité de lectrice, plus d’un an pour raconter l’histoire… vous avez décidément des points communs.

  12. Ah, j’avais pas fait attention au fait que l’histoire durait depuis un an !! En effet, ça commence à dater. Cela dit, si l’histoire met aussi longtemps à être racontée, c’est peut être qu’il y a une fin intéressante qui sait !! 🙂

  13. Bonjour Anadema.
    Il faut vraiment que tu nous raconte la suite de cette histoire de plus il a du s’en passer des choses depuis tout ce temps que ce soit avec cette fille ou avec d’autres. On attent tous de tes nouvelles.
    Gwen

  14. Tu veux qu’on te fasse le coup des pompom girls, anadema? On attend vraiment la suite… !

    *AAAAAAAA* give me an A! N! let me show your mooooves, A! etc etc etc…

  15. « Dis, quand reviendras- tu?
    Dis, au moins le sais- tu?
    Que tout le temps qui passe ne se rattrape guère,
    Que tout le temps perdu ne se rattrape plus.

    J’ai beau t’aimer encore, j’ai beau t’aimer toujours
    J’ai beau n’aimer que toi, j’ai beau t’aimer d’amour,
    Si tu ne comprends pas qu’il te faut revenir,
    Je ferais de nous deux mes plus beaux souvenirs… »

  16. Bon, je n’ai pas été très sérieux avec ce blog. Et en effet, la motivation n’a pas toujours été là pour me pousser à écrire un peu plus régulièrement. Mais je vous réserve des surprises et de nouvelles histoires que je vous raconterai en septembre. Et puisque vous avez bien pom-pomé, je prendrai le temps d’écrire la suite de cette histoire. 🙂 D’ici là, je vous souhaite à toutes et à tous de très bonnes vacances !

  17. Heureux que tu aies trouvé de nouvelles sources de motivation pour nous concocter des histoires savoureuses dont tu as le secret. En espérant qu’elles auront également une touche plus personnelle que les dernières. Hâte d’être à la rentrée en tous cas !

  18. je decouvre ce blog, je vais me delecter à le suivre.. à lire les posts passés… belle aventure en tous les cas!

  19. A quand la suite ? On est en septembre… L’histoire de Léa s’étale dans le temps et nous tient en haleine mais bon, elle date quand même de décembre 2006! Quoi d’autre pendant tout ce temps ? Ou bien, s’agit-il de LA rencontre de la fille formidable ?…

  20. Bon… C’est pas qu’on manque de patience mais quand même.
    Anadema tu manques au monde des touts petits lecteurs!
    Allez, c’est la rentrée, il est grand temps de publier un post.
    ^_^

  21. Je comprends ta lassitude. Arrêter ne serait-ce qu’un moment de blogger et on perd le fil des idées, l’envie de se poser 2 à 3 heures pour sortir une histoire cohérente et intéressante tout en ne dévoilant pas trop. Peut-être que tu devrais tenter de refaire des billets beaucoup plus courts en attendant de regagner en confiance et en motivation.

    Par ailleurs il y a aussi le fait de blogger sur un seul thème depuis tout ce temps et, si beaucoup de choses ont changé dans ta vie et qu’il y a eu de gros chamboulements, tu seras plus intéressé par ces changements et nouvelles aventures qu’un passé sur Meetic ou une quête qui s’est déjà arrêtée.

  22. Bonjour à tous ! J’ai un nouveau post sur le feu que je publierai demain. Je ne sais pas si ça vous plaira parce que ce n’est pas vraiment « personnel » mais c’est surtout pratique !

    Sachin, je crois que tu as compris mon problème. Il faut que je fasse des billets plus courts et plus immédiats, pour en écrire plus souvent et retrouver plus de goût à bloguer.

  23. Bon, elle vient c’te suite???

    Oui, oui, je sais, c’est demandé avec tellement de délicatesse que tu ne peux que te mettre à l’ouvrage là tout de suite maintenant 😉

    Allez, on veut savoir comment elle a réagi quand elle a découvert que tu étais le vrai, le seul, l’uniiiiiique, celui qu’elle a mis des mois à hameçonner !

    RACONTE, s’il te plait !

    Merci, merci…

  24. La suite!!!Tu commence une nouvelle histoire et tu ne finis même pas celle là (qui a été publié sur un laps de temps de 3000 ans)!

    Ca fait un peu lectrice tyrranique envers le blogueur mais pas grave j’assume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.