Encore_une_lectrice (6) – Délibéré

Avant de reprendre le récit, pour retrouver le fil de l’histoire d’« Encore_une_lectrice », je vous propose deux solutions : vous pouvez vous (re)plonger dans les épisodes précédents pour découvrir toute l’histoire. Ou vous pouvez écouter le petit résumé audio (1 min 44 s) que je vous ai concocté spécialement pour l’occasion !

ARCHIVES DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS
  1 – Suspicion
2 – Pièces à conviction 1
3 – Pièces à conviction 2
4 – Interrogatoire
5 – L’arroseuse arrosée

RÉSUMÉ AUDIO DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS


Synthèse vocale : Acapela Group – Musique : Steve Jablonsky

Je suis étonné que Léa ne se soit pas un peu énervée et qu’elle n’ait pas eu envie de m’envoyer au diable, malgré ma grossierté. Tomber sur un blaireau qui a menti sur sa fiche pour se choper des filles et qui visiblement ne cherche qu’un plan cul, ce n’est censé séduire personne. Maintenant que j’ai reconnu que je jouais les lourdauds, il me reste à essayer de comprendre pourquoi ça ne lui a pas donné envie de s’enfuir en courant et à lui dire que je suis bel et bien le blogueur qu’elle a essayé de contacter via Meetic, et pas le faussaire pour lequel je me fais passer depuis une heure :

Léa reconnaît être assez déboussolée par tous ces retournements de situation. Malgré tout, elle me dit que je pourrais avoir le droit à mon strip si je lui trouve une preuve irréfutable que je suis bien Anadema. Il se trouve que Léa m’avait écrit sur mon adresse email de blogueur quelques mois plus tôt (j’avais d’ailleurs moi-même mis quelques mois à lui répondre), cela va donc être très facile pour moi de lui prouver qui je suis. Elle me donne la date de l’envoi et l’adresse email, et je pars à la recherche de son mail pour lui en copier-coller quelques extraits et achever de la convaincre.

Du coup, je lui réclame mon strip, ce à quoi elle me répond : « mais dans ce cas juste un prémice puisqu’il va être l’heure (et aussi c’est le seul moyen dont je dispose pour te harponner pour le moment) ». Je suis prévenu : ce sera soft ! Pendant que nous continuons à discuter, elle tire un peu sur son pull et se rapproche de sa webcam pour me montrer un grain de beauté près de l’un de ses seins, ce qu’elle appelle son « arme secrète ». Puis elle me montre sa jolie taille et la façon appétissante avec laquelle son jean lui moule son petit cul cambré. Je me dis quand même que parfois, c’est drôlement bien d’être blogueur et que c’est fichtrement plus simple que d’être un célibataire anonyme sur un site de rencontres, noyé dans la masse, obligé de se débattre parmi des milliers d’autres hommes célibataires pour essayer de convaincre qu’on vaut la peine d’être rencontré…

Elle me donne son numéro de portable et nous nous quittons. Dans moins de cinq heures, c’est la nouvelle année ! Tout content, mon amour-propre et ma libido boostés au maximum, je pars rejoindre mes amis chez lesquels j’ai prévu de passer le réveillon. Voilà une rencontre virtuelle pour le moins inattendue : une jeune lectrice qui a l’air intelligente, charmante et chaude comme la braise, ça a tout pour me plaire. Un peu après minuit, je fais une petite surprise à Léa en lui envoyant un SMS pour lui souhaiter la bonne année :

 
La suite : « Encore_une_lectrice (7) – L’heure du verdict »

2 réponses sur “Encore_une_lectrice (6) – Délibéré”

  1. Il est bien peu urbain de poster des images de la demoiselle dans pareil contexte, malgré le visage masqué et le corps entièrement vêtu.
    Jusqu’à présent, cher anathème à l’œdème relationnel, tu nous avais habitués à une correction digne d’un gentilhomme (à défaut d’un esprit conquérant qui serait nécessaire au succès de ta quête).
    Mais certainement, en qualité de lectrice, cette jeune femme a donné son aval inconditionnel à l’emploi de son effigie.

  2. ça ne va pas du tout là..on reste complètement sur notre faim! il n y a pas vraiment matière à commenter, il faut nous en dire plus!!
    juste une chose: en fait c est une groupie, non? c est un peu le même phénomène..avec l idée peut être d être dans le blog plus tard…
    Tiens pourquoi tu ne ferais pas un concours de lectrices? Tu donnes un rdv général dans un bar, et celle qui te séduit emporte la mise..et après tu nous racontes bien sûr:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.