Une charmante enseignante (2)

Pendant que je rédigeais l’expression de mon amertume à Y. la « juive athée », C. la « charmante enseignante » était en train de répondre au mail que je lui avais envoyé quelques jours plus tôt. Voilà qui tombait à pic pour, si je puis dire, me consoler de ma déconfiture.

Cela dit, je ne fais pas partie de cette masse détestable de meetic-users qui zappent d’un contact à un autre, lunatiques, enthousiastes un jour et amnésiques le lendemain. Les individus ne sont pas des objets de consommation, ils ont droit à des égards. A ce titre, je ne peux pas virer Y. de ma mémoire, même si je le voulais. Elle contribue à la cristallisation de mon amertume.

Au moins suis-je content de voir que C. m’a répondu et que mon mail n’est pas resté lettre morte. Le temps de lire son message, elle s’est déconnectée et je n’ai pas eu le temps de l’aborder sur le tchat. Je lui ai donc envoyé un petit message en lui laissant mon adresse MSN.

Deux jours plus tard, C. m’ajoute à sa liste MSN et nous commencons à chatter. Nous parlons un peu de nous, de notre cursus et de nos ambitions et je dois dire qu’elles se ressemblent beaucoup ! Puis nous abordons le sujet de nos attentes :

C. me parle ensuite de ses rencontres Meetic et m’explique avoir été surprise par la qualité des gens qu’elle a rencontrés. Elle a dû bien les choisir. Je suis pourtant très sélectif (sauf pour la demoiselle au toutou) mais ça n’a pas été suffisant pour que je ne fasse que des rencontres « saines » !

Cela dit, elle n’a rencontré que 5 ou 6 garçons en six mois, ce qui est assez peu. Ce doit être une fille raisonnable !

J’aurai donc eu le droit à tout sur Meetic !

Je ne vais pas développer à nouveau tout ce que je pense des relations à distance, j’en ai déjà parlé ici. La vie est suffisamment courte et compliquée sans qu’on aille courir dès le départ après des histoires d’amour « impossibles ». Si personne dans sa petite ville n’est susceptible de retenir son coeur, que quelqu’un m’explique ce qu’elle attend pour partir rejoindre Paris, le paradis ! Ses amis y sont, ses prétendants y sont… Personnellement, je n’ai pas du tout envie de m’investir dans une relation qui devra me faire patienter des années avant d’être « mise à l’épreuve ».

(à suivre)

60 réponses sur “Une charmante enseignante (2)”

  1. Il y a un truc qui m’apparaît évident au fil du temps, c’est que Meetic développe de plus en plus chez toi ton égoïsme.
    Alors que l’amant d’une seule femme doit apprendre un tas de choses pour pouvoir mener dans la durée cette relation, le butineur de meeticiennes devient de plus en plus difficile, et les déceptions ne lui apprennent qu’à être de plus en plus rapidement déçu…
    Je ne pense pas que trépigner comme un « client mécontent » devant un détail contrariant (qui pour toi n’est pas ou plus un détail, je le comprends bien) soit un mode de communication bien pertinent, encore une fois.
    Mais bonne chance quand même (puisqu’il y aura une suite) 🙂

  2. Je suis d’accord avec ta saine réaction, elle aurait dû dire qu’elle est picarde. Mais bon c’est parfois considéré comme la grande banlieue de Paris…

  3. Je crains que meetic ne devienne le repère des gens irrespectueux, professionnels de la manipulation et du mensonge étudié ou par omission. C’est hélas bien trop récurrent pour que ce soit anecdodique et nous ne savons plus quoi faire pour éviter le pire et les mauvaises surprises. Nous voici obligés de mettre en place une « stratégie » et le pire est que nous soyons justement obligés de penser stratégique pour se sortir de ce climat incertain ambiant. Le naturel s’enfuit au grand galop des relations virtuelles, c’est plus que démotivant, même si je sais qu’il y a des exceptions. A lire tes derniers posts, je devrais dire tes dernières mésaventures, j’ai l’impression d’avoir le reflet de ma propre vie et de mes propres expériences désastreuses. Je ne peux que te souhaiter bonne chance et perspicacité dans tes prochaines rencontres.

  4. Tu es assez dur avec elle car elle ne t’a pas réellement menti, c’est toi qui n’a pas posé la bonne question au bon moment !
    Il ne faut pas être parano car ce n’est pas spécifique à Meetic; même dans la vraie vie, tu peux tomber de haut en apprenant certaines choses d’une femme…en même temps la fille « parfaite » n’existe pas et c’est mieux car cela donne du piment !

  5. Si tu avais rencontré cette fille dans la vraie vie, en vacances ou dans une soirée, comment aurais-tu réagi ? L’aurais-tu jetée parce qu’elle habite loin de chez toi ?
    Meetic, à mon sens, c’est chercher des relations plus compliquées que dans la vraie vie, puisque tu dois contruire quelque chose avec des contraintes supplémentaires (absence de contact réel, absence de communication non verbale, tout ce qui fait la magie de la rencontre réelle).
    Peut-être serait-il temps de te demander pourquoi tu ne rencontres personnes dans ta vie de tous les jours ? Si tu ne veux plus avoir ce genre de désagréments.
    Moi je te conseillerai de la rencontrer le plus vite possible, pour voir si tu es prêt à prendre le train.
    Bon courage

  6. Bon dieu, et moi qui se sentait mal chanceux en amour, je me console dans tes écrits, je compaties je sais ce que ça peut-être de vivre que des échec récurrents…

    Bonne continuation Anadema, même si c’est pénible, je suppose que ça vaudra la peine à la fin, du moins, je l’espère pour toi.

  7. C’est peut-être parce que je vis dans une contrée… immense, mais franchement, une heure de route, c’est ce qu’on fait pour aller travailler le matin. Et puis les gens sont mutés, les gens déménagent, une heure en train, c’est rien, à peine le temps de lire le journal…

    Je ne comprends pas.

  8. Je ne comprends pas non plus.
    Dire qu’elle a « menti sur un point crucial », c’est exagéré!
    As-tu mis dans ta fiche que tu ne cherches que des filles qui habitent à moins de 20 minutes de chez toi? Si ce n’est pas le cas alors je trouve que c’est plutot toi qui a menti sur un point crucial.
    Si c’est le cas (et là c’est un avis personnel), je trouve dommage de limiter les rencontres pour une histoire de kilometres.

  9. Le problème, c’est que tu as une idée très précise de la femme que tu recherches (ce qui est une bonne chose à partir du moment où ce n’est pas exagéré), mais qu’en plus tu places des contraintes sur le lieu.

    Or, les femmes que tu juges intéressantes sur Meetic sont déjà assez rares, mais même parmi celles-là il y a presque toujours un point crucial qui ne colle pas : religion, centre d’intérêt, vision des choses en général… (cf tes rencontres « longue durée » précédentes)

    Alors si en plus tu places une contrainte aussi sévère sur la distance… combien de temps risques-tu de continuer à chercher ta « fille formidable »? Deux ans, cinq ans, dix ans… toute ta vie?

    Ce n’est pas que je ne suis pas d’accord avec toi, mais si tu ne l’as pas encore fais, je te suggère de réfléchir sérieusement à la question.

    XXX, je vais répondre à ta question selon mon point de vue (Anadema a peut-être le même) : quand j’ai une idée très précise du type de personne que je recherche, quelles sont mes chances de la trouver dans ma vie de tous les jours?
    Même en passant du temps dessus, elles sont infiniment minces, alors que sur Meetic il y a des dizaines de milliers (voire bien plus) de personnes habitant près de chez moi.

  10. Arrrhg, 138km? et c’est redhibitoire??? C’est ce que je fais pour aller bosser matin et soir… c’est 1/6eme de la distance qu’il y avait entre mon amie et moi quand on s’est rencontré (ben oui, rencontrée en vacance, moi je bossais, elle en stage UCPA, résultat 1300km aller-retour, et maintenant, je vis avec elle… Mais p-e es-tu un peu trop radical, et si tu attends de trouver la perle dans Paris, alors écume Paris. Les « perles rares », j’en connais un certain nombre sur Paris, mais bon, il faut se sortir les doigts du clavier pour les rencontrer (Ouvre un blog moins ciblé rencontre sur une autre plateforme, tu trouveras plein de demoiselles interessantes a rencontrer en réel, et super rapidement en plus.)

  11. j’ai oublié de préciser:
    tu devrais appliquer ton 1er précepte (cf conseil au débutant), tu as tendance a l’oublier, les autres, tu les suis bien, mais le 1er, pfff, tu t’enflammes vite

  12. emma.adamsberg > Dire que le fait de souhaiter que sa promise n’habite pas à 140 km de chez soi, c’est être égoïste et difficile, ça ne mérite qu’un bon coup de pied au derrière !

    Vincenzo > Heureusement, elle m’a dit assez rapidement qu’elle n’habitait pas en Île-De-France mais bon, quelle déception !

    Indiana Jil > Je partage ta réflexion. En effet, ce genre de mauvaises surprises a tendance à casser l’enthousiasme, à enlever une certaine spontanéité et à donner envie de s’organiser pour éviter de faire mauvaise route. C’est dommage. Internet est un voile derrière lequel se cachent les gens, ce qui les incite à travestir un peu (parfois beaucoup) la réalité. Des filles m’ont raconté à plusieurs reprises que certains hommes mettaient des photos de mannequins (ou presque) afin d’établir le contact, et révélaient la vérité un peu plus tard. Idem pour la taille chez les hommes, le poids chez les femmes. Ah là là, que c’est déprimant tout ça !

    Flo > Tu me trouves dur ? Pourtant, je ne lui fais pas de gros reproche à part que je suis déçu et très amer (ce que mes expériences précédentes n’ont pas arrangé). Quant à savoir lui poser les bonnes questions au bon moment, tu plaisantes, j’espère ! « Ah mais si je ne t’ai pas dit que j’étais tétraplégique, c’est parce que tu ne me l’as pas demandé, mon chéri ». 🙂

    XXX > Je pense que j’aurais réagi différemment si j’avais vraiment craqué, c’est certain ! Mais là, on est dans un échange virtuel dont le potentiel amoureux est encore lointain et je n’ai pas envie de m’encombrer d’emblée de problèmes comme ceux-là.

    Mac > Vilain garnement ! 🙂 Si cela peut te consoler encore plus, je crois que les déceptions sont le lot de la plupart des meetic-users qui aiment s’impliquer dans les relations !

    Sophie > 1 heure de train et donc… 2 heures de route ! 😉

    Pour les autres : « La distance, ce n’est rien », etc. Ce ne sont là que de bien belles paroles que je trouve – pardonnez-moi – bien hypocrites.

    Sur Meetic, sur 100 filles, combien, croyez-vous, ne me rayeraient pas sans préavis de leur liste de contact au moment où je leur ferais la surprise de leur annoncer que j’habite par exemple à Orléans qui n’est « qu’à » 120 km de Paris au lieu de la capitale annoncée ? On me dirait : « mon petit bonhomme, tu es bien gentil mais je ne cherche pas un amant pour les week-ends et jours fériés ». Sachez que déjà les filles tiquent en général quand je leur annonce que j’habite en banlieue et croyez-moi : une petite demi-heure de RER, ce n’est pas une heure de train Corail ! Donc arrêtez de me jouer les jolis coeurs hypocrito-idéalistes en me disant que je suis incroyablement difficile, en jouant les étonnés ou en faisant semblant de ne pas comprendre.

    A écouter les gens, et cela me fait rire, la distance n’est rien (voyons, 300km aller et retour, c’est des broutilles), l’âge n’est rien (ben quoi, elle a 8 ans de plus que toi, et alors ?), le poids ce n’est rien (15 kilos de plus que toi, ben ce n’est pas grave, c’est le coeur qui compte). On va bientôt me dire que je suis difficile, intolérant et egoïste parce que je ne veux pas épouser une fille qui a 3 enfants, ou une autre qui est en fauteuil roulant, ou encore une autre qui est sidéenne. En gros, rien n’est rien. On peut aussi vivre l’amour à travers la mort. Les beaux discours de façade, je connais. Et la réalité, je connais aussi.

    Si vous acceptez de faire ce genre de sacrifices, c’est votre choix mais s’il vous plaît ne faites pas semblant d’être ahuri parce qu’on ne considère pas comme viable une relation à distance.

    Mais puisqu’au final, la distance, ça n’est qu’un détail… quelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi cette charmante enseignante a délibérément choisi de faire figurer « Paris » plutôt que sa véritable ville sur sa fiche ?

  13. T’as raison je trouve, pas la peine de se rajouter des complications au départ, elles viennent déjà assez rapidement toutes seules!
    Enfin s’il y avait un ‘fit’ parfait, un coup de foudre fulgurant, découvert au téléphone ou mieux si elle passe à Paris, peut-être que ça vaudrait le coup quand même?

  14. mmmmm… Alors là 136 km quand même c’est vraiment rien ! Combien de personnes mettent environ 1h pour aller bosser le matin ? Et ils le font 5 jours par semaine !

    Alors faire 1h de trajet pour voir sa copine, c’est que du bonheur ! Et c’est pas toujours toi qui le fera ce trajet qui te pose tant problème !

    Ensuite, ne voir sa copine que le we ? où est le problème ? beaucoup de gens font ainsi tout simplement parce qu’ils ont des semaines bien trop chargées !

    En plus, elle est enseignante = bcp de temps libre par rapport à la plupart des gens !

    Enfin, pour résumer, je trouve que tes exigences à ce niveau là n’ont pas lieu d’être, même si j’en conviens, c’est tellement plus facile d’habiter à 1 rue de chez sa moitié…

  15. Cat power > En cas de coup de foudre fulgurant, il est certain que je n’hésiterais pas une seconde ! Je suis même prêt à supporter le triple de la distance. Mais c’est le coeur qui parle et non la raison. Et le coeur en a noyé bien plus d’un !

    Meetic girl masquée > Il y a la théorie et il y a la pratique. 1 heure pour aller au travail… de porte à porte. Je ne veux pas être pragmatique mais ne nous cachons pas les choses : 30 minutes pour rejoindre Paris + 15 min de métro pour rejoindre la gare + 15 min de rab pour ne pas louper son train + 60 minutes de train Corail = 2 heures. Tiens donc : ce satané temps a déjà augmenté de 100%… J’espère qu’il ne faut pas 20 minutes de plus arrivé là-bas pour aller chez elle…

    Stellou > Et Marseille, ça n’est aussi qu’à 1 heure de vol de Paris… Tout est possible : j’ai déjà eu des collègues de travail qui passaient 3 heures voire plus dans les transports en commun par jour. Ca représente 70 heures de vie par mois… soit 2 semaines de travail à 35 heures. Les gens se crèent leurs propres prisons… (et qu’on ne me dise pas qu’ils ne peuvent pas faire autrement…)

  16. J’attends de lire la suite des événements…
    en tout cas, je trouve que la demoiselle n’a pas été malhonnête (c’est un peu le jeu aussi, de se présenter sous son meilleur jour… cf dire qu’on est parisien alors qu’on ne l’est pas, tu ne diras pas le contraire 😉 ) , et elle t’a bien cerné je trouve.
    Bon, la suite !

  17. Dans l’absolu, tu as raison de refuser de te gâcher la vie en passant ton temps dans les transports.
    Je vis en pleine campagne. Et je préfère malgré tout rencontrer quelqu’un d’intéressant à 250 km de chez moi qu’un imbécile à 20 minutes…
    Quant à savoir si cela évoluera en vraie histoire d’amour ou juste en amitié amoureuse ou même simplement en plan sexe, on ne le sait jamais à l’avance…

  18. Tu le dis toi même que les filles tiquent quand tu annonces que tu vis en banlieue. Tu as donc indiqué sur ta fiche que tu vis à Paris alors que ce n’est pas le cas ??? Tu aurais donc toi aussi détourné un peu la vérité pour toucher plus de cibles féminines potentielles ???

  19. Heureusement que mon copain n’a pas eu la mm réaction… on habite ensemble depuis 5ans. Et on construit notre vie. Bien sûr, juste 3 mois après notre rencontre Internet et réelle, il a déménagé de Paris pour venir reconstruire sa vie avec moi, à 800kms de là. Je suis conciente de ses sacrifices (encore que… il ne voit plus aussi souvent sa famille c’est tout !, comme chaque enfant qui quitte sa région !).
    Ta réaction ne me choque pas. Mais ça limite vachement ton champs d’action… et la possibilité de construire une vie à deux (et non à deux + boulot + amis).

  20. Anadema, je trouve que tu as bien changé avec ce post. L’histoire avec Y. est passée par là et tu es un peu aigri. J’ai connu la même chose …en pire et dans la vie « réelle » (sans passer par un site de rencontres).

    Revenons à cette enseignante. Elle possède et tu as un bon feeling avec elle et tu l’envoies presque ballader parce qu’elle a mis qu’elle n’habitait pas exactement à Paris. Pourtant, elle est prête à venir dans la capitale (elle l’a déjà fait avec d’autres ).
    Tu exagères vraiment, laisse lui une chance bordel, en plus une enseignante, à la rentrée prochaine, elle peut bosser à Paris !!!

    Ressaisis Anadema, tu vas bientôt me ressembler et c’est pas bon du tout 🙂

  21. je mets deux heures pour aller à ma fac, je passes 4h par jours dans les transports en communs depuis 2 ans. J’ai pas d’autre choix.

    Non mais j’étais pas entrain de te critiquer, au contraire je comprends tout à fais qu’on ne veuille pas de relation à distance. Mais bon tu as l’air d’apprécier cette jeune enseignante alors pourquoi ne pas lui laisser tout de meme une petite chance ?

  22. Je n’aurais pas réagi comme toi. Personnellement, une heure de train aller-retour ne me dérange pas si je m’entends bien avec la demoiselle et que la relation dure.

    Enfin, chacun voit midi à sa porte et c’ets ton choix de vouloir une histoire Paris intra-muros.

    Quand à la province, j’aime bien puisque je suis Lorrain.

  23. Banana > C’est le jeu, oui ! Et le jeu toujours si ses cachotteries en refroidissent plus d’un ! 🙂

    Maria Magdalena > Absolument ! Sauf que moi, je ne reproche pas aux filles le fait qu’elles puissent préférer faire des rencontres avec des garçons près de chez elles ! 😉 Et il y a petit et gros mensonge. Jusqu’à ce qu’on invente la téléportation, 15km et 150km, ce n’est pas tout ça fait la même chose !

    Dies Irae > 1 heure aller-retour ? Tu plaisantes ! Multiplie plutôt par 4 !

  24. Je constate que tu n’as fait beaucoup de rencontres réél à partir de meetic. Moi non plus d’ailleurs.

    Est-ce à cause des filles qui sont difficiles à rencontrer, ou parce que tu fermes les discutions avant meme de rencontrer la fille ?

    Personnellement je trouve que le virtuel fausse tout, et qu’on voit la personne de maniére totalement différente en la rencontrant. Et on peu être vraiment surpris!

    Dans ton cas je ne me déplacerais pas, même belle gueule. Par contre si elle peut se déplacer sur Paris, je viendrais la voir. Juste pour voir ce que ça peu donner.

    ça te coutera rien…

  25. Sans entrer dans le débat des relations à distance, je t’ai trouvé dur avec elle à partir du moment où tu as su où elle habitait. D’autant qu’elle ne se rend pas compte ou qu’elle ignore (je penche pour la 2de alternative) ton amertume et tes reproches.

    Mais bon, peut-etre que tu peux lui donner une chance de te montrer ce qu’elle vaut (et aussi si elle vaut les 2h de trajet en train aller-retour!). N’oublie pas que tu as bien donné une chance à N. (29 ans et des poussières) en te tapant 6 heures de routes aller retour et qu’au final tu n’as pas eu grand chose si ce n’est un plan « câlin ».

  26. franchement, il est des posts qui m’énervent.138km, non mais t’abuses, c’est pas grand chose. et puis lui parler comme ça…pas très classe.

  27. Avant de t’enflammer sur la distance, ça serait peut-être plus judicieux de la rencontrer d’abord …

    C’est peut-être qqn qui vaut le coup de faire 140 km … ou pas, mais là vu comme c’est parti a priori tu le sauras jamais 😉

  28. Mais si, il a mis « à suivre » ! 😉

    Comme d’autres je pense que Anadema tu as été un peu rapide pour te convaincre que son omission était de la malhonnêteté. Si elle vit dans son bled depuis longtemps et qu’elle a l’habitude de venir sur Paris régulièrement, elle doit considérer spontanément qu’elle n’est pas à Paris mais qu’elle peut s’y rendre facilement et que donc ça ne fait pas une énorme différence. Comme quelqu’un qui vit en grande banlieue le ferait. En fait tout est relatif : une fille qui habite en plein 1er arrondissement considèrerait sans doute que tu abuses en t’annonçant comme parisien… etc etc.
    Bref je comprends que cette découverte te déçoive mais ça ne veut pas dire qu’elle ait été foncièrement malhonnête. D’ailleurs, si elle avait prévu une telle réaction de ta part, elle te l’aurait probablement dit plus tôt ! Mais là elle semble ne pas comprendre pourquoi tu le prends aussi mal et à vrai dire, à sa place je pense que je n’aurais pas compris non plus.

    Sinon concernant l’éternel problème de la distance, je pense qu’il ne s’agit pas de dire que ça n’a aucune importance, mais juste de se demander si tu ne lui en donnes pas un peu trop…

  29. Je me suis mal fait comprendre, je ne dis pas que tu as tord, je pense que tu range un peu vite dans une case trop précise (trop loin, trop chiant de se taper les AR)
    EN relisant, je me dis que 138km, ca n’est effectivement rien a coté des 6h AR du plan calin pré-cité.
    Je souris seul en lisant ces lignes, à mes décisions unilatérales en matière de distance, age, etc…
    Idéaliste semble-tu être, reviens sur terre et continue tes recherches avec plus de rationalité; elle te plait, tu lui plait, zouuu!

  30. david75cool > Les filles ne sont pas difficiles à rencontrer : s’il y a un peu de feeling des 2 côtés, il est toujours possible d’aller boire un verre quelque part pour faire connaissance !

    Mia > Dur avec elle ? Où ça ? Parce que je lui dis que j’ai marre des mauvaises surprises ? C’en est une de mauvaise surprise donc je le lui dis (en effet, j’aurais pu être hypocrite). Pour N. (29 ans et des poussières), il n’a jamais été question avec elle d’autre chose qu’une petite histoire sans avenir !

    ln > Pas très classe ? Où ça ?

    chris > La rencontrer d’abord ? Mais toute la question est justement de savoir s’il est raisonnable d’aller au devant d’histoires qui ont d’emblée des complications !

    Diablotine > Quoi ?!! Mais où ai-je parlé de malhonnêteté ?

    Loupiot > Je suis justement rationnel en sachant que ce n’est pas malin de chercher à rencontrer des filles que je ne connais pas et qui habitent à plus de 100 bornes de chez moi.

    Pour finir, je voudrais rajouter 3 choses :

    1- Je crois que beaucoup confondent deux choses : il ne s’agit pas de savoir si on est prêt à laisser quelques temps 150km entre son amoureux et soi, il s’agit de savoir s’il est intelligent de chercher à rencontrer des gens qu’on ne connaît pas et qui habitent à plus de 100 bornes de chez soi.

    2- Parmi les filles pleines de belles paroles sur les relations à distance, qui ont commenté ici, qui habitent l’Île-De-France et qui sont inscrites sur Meetic, combien d’entre vous étendent leurs recherches jusqu’à la Haute-Normandie, la région Centre ou la Champagne Ardenne ? Parce que les discours hypocrito-idéalistes, je déteste ça ! Et là, on me joue « celles qui ne comprennent pas » et pardonnez-moi de vous dire que c’est du foutage de gueule !

    3- 1 heure de trajet maxi tout compris, c’est ce que je mets pour aller voir Jana et je ne considère pas que c’est un temps de transport incroyable donc ne me faites pas dire ce que je n’ai jamais dit. Alors, peut-être que certains ne voyagent jamais ou qu’ils ont un problème avec la notion de temps, mais habiter à 1 heure de Paris en train Corail, ça signifie habiter en réalité à 2 heures de route et à 2 heures de transports en commun de Paris.

    Pour finir, c’est marrant : je viens de jeter un oeil sur sncf.com et le temps de transport indiqué varie de 1h10 à 1h30 (C. a probablement choisi d’arrondir la durée). Cela nous fait encore monter le temps moyen d’aller-retour à 5 heures pour ceux qui ont suivi !

  31. Je pense que tu dois avoir peur de rencontrer des filles. La preuve tu dis souvent dans tes rencontres que tu as peur de passé d’ami à petit ami…etc

    Tu cherches la fille parfaite parce que tu as la frousse d’en rencontrer beaucoups, et que ça te rend mal à l’aise de te retrouver fasse à des filles qui ne te plaise pas.

    Tu es en fait le prototype même du mec cherchant la princesse charmante. Or on sait qu’il n’existe pas de prince charmant, alors pourquoi existerais t’il une princesse charmante ?!

    Pour ce qui est des rencontres faciles. On doit pas vivre sur le même site, ou alors je dois pas être fort en écriture (ou alors pas du temps comme toi ?!), parce que des filles qui sont prête à rencontrer facilement j’en ai pas vu beaucoup !

    Finalement t’aurais pas hérité un peu de sexe féminin ? chiante… trop difficile… difficile à convaincre… à la recherche du « prince charmant »…

    La plupart des filles n’ont pas été habitué à dragué, à devoir « chasser », alors la en fait tu cherche la femme fatal, qui sait manié toutes les facettes des femmes… tu fais fausse route. La plupart des filles faut les aimer pour leur sourire car elles te donneront pas plus sauf si tu les rassures.. et c’est pas ce que tu fais.

  32. Je parlais de malhonnêteté car tu parlais de mensonge : ce qui suppose des fausses informations données intentionnellement pour abuser son interlocuteur = malhonnêteté pour moi. Mais c’est une question de vocabulaire 😉 Je voulais simplement dire que je ne pense pas qu’elle ait fait exprès de te mener sur une fausse route.

  33. Diablotine > « fausses informations données intentionnellement », c’est exactement ce qu’elle a fait ! Elle a intentionnellement indiqué « Paris » pour cibler plus de garçons et c’est bien une donnée radicalement fausse puisque qu’elle habite à 150 bornes de là. Moi, j’aurais plutôt appelé ça un « travestissement de la réalité » et je comprends sa démarche qui n’a rien de sournoise. Je pense que j’aurais été tenté de faire la même chose à sa place. Mais si de ton point de vue, c’est carrément de la malhonnêteté, je pense que tu seras d’autant mieux susceptible de comprendre mon désappointement. 😉

  34. J’ai déjà eu des copines qui habitaient loin, mais on avait eu le temps de se connaître qqs jours au même endroit.

    Débuter une relation avec une nana qui habite loin est impossible. Ca implique de conclure encore plus vite (déjà que c’est trop rapide avec meetic) et ça laisse vraiment pas le temps nécessaire pour s’accrocher un minimum. A moins d’avoir la fraicheur d’esprit suffisante pour y croire à fond, ce qui n’était pas le cas pour vous qui etes deja de vieux briscards de meetic!

    Tu lui as bien rendu service, elle va peut-etre réaliser que sa démarche est sans issue.

  35. Ca ne te coûte pas grand chose d’aller la voir un samedi ou un dimanche, et après pour la suite tu ne lui promets rien, pas de raison qu’il y ait des complications.

    Sinon juste pour faire les calculs d’itinéraires et compagnie, elle habite où ?

  36. Non, non, je crois que tu ne comprends pas bien, je ne critique pas la distance, mais la limite que tu as imposée!
    En transport en commun, amuse-toi à faire Rueil-Rungis et pourtant tu as pas 30km entre les 2… je me demandais juste comment tu avais donné 100km de limte arbtraire.
    Et si, tu rencontrais qq1 qui habite exactement à l’opposé de chez toi, mais toujours en banlieue, tu ferais quoi?

  37. Anadema,
    pour la petite histoire, quand j’étais une meetic girl, j’habitais paris. Paris 16ieme!!!!!!!! Tout le monde connait la réputation de ce quartier : habité par des gens riches.

    Mon adresse a attiré les convoitises d’un jeune homme – riche, qui cherchait une fille riche. J’ai ainsi découvert un drôle de milieu, ou on joue au golf, et on roule en porche.

    Mais moi, je suis bretonne depuis toujours, et pour toujours. Ca n’a pas marché… :-))

    Depuis, j’ai déménagé … 🙂

    Tchoussss…

  38. Désolée Anadema, mais je ne résiste pas à l’envie de poster ici quelques menues réactions…

    – non, je ne suis pas Picarde 🙂

    – Effectivement, Paris possède beaucoup d’avantages, et j’y rencontre des gens très intéressants : pour autant, il n’est pas du tout simple de se faire muter à Paris intra-muros en tant qu’enseignante… Je pourrai peut-être y parvenir vers la fin de ma carrière, et je n’en aurai sans doute pas envie… Quant à la banlieue… Mmmhh, pas trop envie de prendre le risque de me retrouver dans une zep violence par exemple, alors que je suis dans un établissement pas trop mal…

    – Du coup, j’ai effectivement indiqué « Paris » sur ma fiche pour cibler les contacts. Quand je prenais contact avec quelqu’un, j’annonçais assez vite la couleur, et, du coup, je n’y voyais pas quelque chose de « mensonger » ou de « malhonnête ». En fait, c’était sans compter sur l’éventualité qu’on puisse autant « s’emballer » pour ma fiche avant que j’aie le temps de dévoiler cette terrible vérité ! Si on considère le cocktail d’exigence et de « romantisme » que constitue Anadema, on comprend un peu mieux sa réaction… Même si je continue à ne pas y adhérer totalement.

    – Je suis depuis quatre semaines… avec un parisien… qui habite la banlieue… Ah, certes, ce n’est pas l »idéal, mais on construit véritablement quelque chose. Cela étant dit, on ne s’est pas rencontrés sur Meetic, et ça s’est un peu imposé à nous… C’est donc différent de la démarche qui consiste à rencontrer sciemment quelqu’un qui habite loin de chez soi ; et c’est pour cela que je n’ai pas chercher à convaincre davantage le jeune homme, je comprenais son point de vue.

    – Et oui… C’est plus exactement 1h10, et pas 1 heure… (ne surtout pas prendre les trains qui font 1h30, ce sont de vieux coucous infâmes)… Et OUI Anadema, il y a 20 min de trajet à pied de la gare jusqu’à chez moi 😉

    PS : ne vous étripez pas trop pour savoir si je suis bien celle que je prétends être… Et je remercie Anadema de la façon dont il parvient à parler d’autrui tout en respectant sa vie privée.

  39. Correction : « et c’est pour cela que je n’ai pas cherché » et non pas « chercher » : je rectifie avant de me faire lyncher en place publique en tant que prof de français qui massacre l’orthographe !!!

  40. Pour david75cool:
    « Pour ce qui est des rencontres faciles. On doit pas vivre sur le même site, ou alors je dois pas être fort en écriture (ou alors pas du temps comme toi ?!), parce que des filles qui sont prête à rencontrer facilement j’en ai pas vu beaucoup ! »: Tu plaisantes j’éspère!!! en trois semaines, sans être un acharné et en sélectionnant j’en ai rencontré six!!! et c’est Toulouse….alors j’imagine à Paris!!
    Je crois qu’il ne faut pas trop théoriser…rester simple et ne pas avoir peur de se mouiller!
    Bon, Anadema, j’espere qu’il y a une suite pcq vu le nombre de commentaires, les foules sont déchainées….
    Si elle est prête à venir à Paris, qu’est ce que tu risques à la rencontrer…une déception de plus….bon!

  41. C. > Bon et mon suspens, alors ? Mais je comprends que ça ait fait plus que te démanger ! 😛 Chuuuut, peut-être que personne ne va le remarquer… Merci en tout cas pour ton commentaire (incroyable comme j’ai vu juste pour les 20 minutes !!!). Et puis bon, tu ne vas pas te faire « lyncher », où as-tu vu qu’ils étaient méchants ? 😉

    Loupiot > Je n’impose aucune limite ! Comme pour tout, c’est au feeling : il y a des choses qu’on considère comme excessives et d’autres comme supportables mais il n’y a pas de limite précise !

  42. Ah ben ça, ça laisse présager quelque chose dans la suite ^^

    Anadema, je t’ai trouvé dur en ce que le ton que tu prends durant la conversation change de enthousiaste et chaleureux à tombé des nues et amer. Tu déchantes vite à partir de ta ligne « 138 km de chez moi » et par la suite tes lignes se réduisent à quelques phrases sèches de reproche. Et puis là où ça tourne en puits de lamentations (c’est une figure de style, bien entendu), c’est à partir de « J’en ai marre des mauvaises surprises typiquement meeticienne! » qui donne l’impression que tu trépignes comme un client ou un gamin mécontent, en plus de qualifier C. de « mauvaise surprise meeticienne » au même titre que Y. qui te zappe, N. qui te ment sur son âge, E. qui ne sait pas ce qu’elle veut… (ce que, personnellement, j’aurais pris comme une insulte =p ).
    Et puis sachant que tu apprécies le sarcasme, la phrase « Je ne te reproche pas particulièrement d’avoir considérablement menti sur un point crucial mais bon… » pourrait être mal comprise (on a l’impression que c’est vraiment impardonnable, en plus de l’accuser d’avoir éhontément menti sur sa fiche.)
    Il faut dire aussi que tes commentaires de chat rendent le ton plus agressif, amer et dur pour les lecteurs (en tout cas pour moi).

    Au fait, ne prends pas mes commentaires comme de la critique pour te « flammer », mais plutôt comme des impressions de lectrice tout à fait objective.

  43. –> C.
    Excellent, le coup du personnage qui vient commenter :)))
    (et bonne chance pour ton histoire d’amour !)

    –> Anadema
    Puisque tu sembles de nouveau décidé à rencontrer des filles intelligentes, tu pourrais peut-être leur demander d’écrire elles aussi leur version de la « rencontre », ce serait amusant d’avoir les deux points de vue, non ?

  44. trop fort C. je suis sur que c’est bien elle!
    alors t’es pas picarde mais t’es de quel coin? on pourra avoir enfin notre idée …

  45. J’ai une question pour C (puisque visiblement elle passe de temps en temps 😉 ): vu la fin du chat on dirait que son annonce précise un peu son lieu d’habitation ? C’est le cas ? Si oui, de quelle façon?

  46. Anadema, c’est à cause de la réaction de C. quand elle a lu ton blog que tu as changé deux fois le titre du premier post qui la concernait ? (charmante demoiselle-> charmante prof -> charmante enseignante) ? Quel suspens en effet.

  47. Dis-moi, tu sembles aborder pas mal de sujets avec ces femmes (encore une fois, pourquoi FILLE? Je trouve ce mot si immature… pour moi ce sont justement les gens qui n’envisagent pas de relation sérieuse qui l’utilisent), mais parles-tu de vos conceptions de l’amour?
    Car après tout, elles varient elles aussi beaucoup selon les personnes. Certaines pensent que le sentiment amoureux est ephémère par nature et ne peut donc pas constituer la base d’une relation sérieuse, d’autres ne jurent que par lui, d’autres encore ne savent pas trop quoi penser… or, il me parait capital d’être d’accord sur ce point aussi, non?

    D’ailleurs, tu ne nous as pas vraiment donné ton point de vue là-dessus, toi non plus. Tu précises que tu vois à long terme, pourtant tu sembles tenir énormément aux sentiments, qui, selon beaucoup, sont imprévisibles. Pourrais-tu nous dire ce que tu en penses précisément? Personnellement ça m’intéresse, et je pense que ce serait un complément intéressant à ton blog.

    PS : c’est vrai que ça fait franchement bizarre que C. t’ait rayé ainsi de sa liste il y a plus d’un mois et qu’elle mette des commentaires ici…

  48. cinnamon > Quel souci du détail !!! Non, c’est juste que j’ai un problème avec le titre des posts en ce moment ! Comme le post « une relation à distance » qui est devenu « 29 ans et des poussières… ». « Une charmante demoiselle », c’était beaucoup trop lambda à mon goût. Et « prof », ce n’était pas hyper top. Alors qu’ « enseignante », ça rime avec « charmante » et ça me plaît !

  49. Je ne voudrais pas paraître désagréable mais… ne serais-tu pas un peu trop sélectif ? Je veux dire, s’emballer comme ça pour une heure de trajet ( ce que je me paye tous les jours pour aller à la fac – 1h30 plus précisement )… Je pense qu’il faut savoir faire des concessions de temps en temps.
    A part ça, je dois avouer que ton blog est très intéressant, mais un peu long à lire pour quelqu’un qui arrive aussi tard, comme moi !
    Très bonne continuation et bravo pour ce talent d’écriture !

  50. « Si personne dans sa petite ville n’est susceptible de retenir son coeur, que quelqu’un m’explique ce qu’elle attend pour partir rejoindre Paris, le paradis ! »

    Classe ! Le parisianocentrisme typique d’une bonne grosse partie des parisiens.
    Qu’est-ce qui la retient en province… ? Un boulot ? Un appartement de plus de 9 m² à moins de 600 euros ? L’air pur ? L’absence d’odeurs de pisse à tous les coins de rue ? La possibilité de se déplacer en ville sans devoir se coltiner un métro crasseux plein de gens suants ?
    Vraiment, je ne sais pas.

  51. Vraiment très instructif ton blog Amadena. J’en ai lu tout le contenu sans en perdre une goutte à la manière un lecteur accros aux polars à suspens.
    Celà m’a rappelé beaucoup de mauvais souvenirs, de gros pincements au coeur, de l’amerture, en te lisant j’ai même pu percevoir les sentiments que j’avais moi-meme ressenti à l’époque ou j’étais abonné et accro.
    J’ai reconnu moultes expressions dans tes captures de tchat, ainsi que des situations similaires : mensonges en tous genres, sur l’age, la profession, le poids, le domicile ou même bien pire, les enfants, le divorce, le mariage!!!! oui oui et même les photos car Meetic est soi-disant un site particulierement « filtré », il possede quand même 10% d’imposteurs. 1 fiche sur 10 ne représente pas ou peu la personne qui est derriere son écran (je n’invente rien, ce chiffre est tiré de leurs stats…)
    Il reste néanmoins 90% de « vraies » personnes auquelles il faut retirer celles qui sont fausses dans leurs dires, celles qui ne savent pas ce qu’elles veulent et celles qui concidèrent que les rencontres virtuelles sont différentes des rencontres réelles.
    Je pense que les sites de rencontre sont des vecteurs, des moyens de rencontrer du monde facilement sans bouger de chez soi à l’heure ou plus personne ne s’adresse la parole meme pour demander l’heure. Mais c’est humain d’en vouloir toujours plus : en l’occurence pour toi c’est « toujours plus dans tes criteres », pour d’autres ce sera « plus de rencontres = plus de chance d’y arriver ». Tout celà est possible sur internet et c’est là que ce situe à mon avis, le plus gros dérapage. Dans la vie pourrions-nous avoir la photocopie de 5 cartes d’identité de personnes « potentiellement » attirantes en moins de 5 minutes? A moins de s’appeller Tom Cruise ou Brad Pitt, ça me parait difficile. Internet le peut. La solution? je pense que tu l’as déjà trouvée : c’est de mettre du sien pour appliquer le plus judicieusement possible une dimention « réelle » aux actions réalisées sur ces sites. Celà est difficile car malheureusement, on a l’impression d’un pouvoir absolu et tout le monde se prend pour dieu derriere son écran.
    Il y aurait encore tellement de choses à dire mais il est l’heure pour moi te saluer et encore une fois de saluer ton idée et le « réalisme » lol de ce blog

    Philippe, ex-meeticien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.