7 ans, c’est tant !

C’était l’heure. Anadema réajusta sa cravate, se gratta la gorge et sortit de son bureau pour aller rejoindre la salle de réunion. En passant devant sa secrétaire, il lui lança un petit clin d’œil amical. Après tout, il valait mieux faire la paix avec elle, et il regrettait de l’avoir disputée juste parce qu’elle avait refusé d’avaler. L’équipe des concepteurs était assise au complet autour de la grande table ovale qui avait vu se prendre toutes les décisions importantes de l’entreprise.

L’instant était solennel. Anadema s’empara du dernier siège qui l’attendait, regarda lentement ses collaborateurs et commença :
– Cela fait aujourd’hui sept ans exactement qu’Anadema’s Story est né. Sept ans de journal ininterrompu depuis ce fameux 13 avril 2003 ! Cinq versions successives, deux cent cinquante-cinq articles, plus de sept mille commentaires ! Il y a connu de grandes victoires autant que les affres de l’enfer, les rires et les clashs, la séduction et la colère, le sexe et la frustration. Il a accompagné notre inexorable évolution. Alors, je vous écoute. Qu’est-ce que vous m’avez préparé pour illustrer cet évènement exceptionnel ? Jean-Pierre, tu commences !

Un grand gaillard sec et grisonnant réagit au quart de tour :
– Alors moi, je suis parti du rapport à l’image du consommateur contemporain, agressé de toute part par de la communication publicitaire au point qu’il tende à exprimer un rejet. Et j’ai souhaité prendre le contre-pied en lui offrant un visuel calme, dépouillé, en faisant le choix d’une éloquence minimaliste. La symbolisation de l’évènement par un caractère unique : le chiffre « sept », dans une explosion maîtrisée de couleurs. Un chiffre central trônant sur une palette écolo-multicolore :

– Tu te fous de ma gueule, Jean-Pierre ? Qu’est-ce que c’est que cette connerie ? Six mois de financement pour ça ??!! Bon, allez, au suivant !
Les yeux d’Anadema se tournèrent vers son voisin de droite, un jeune créatif ambitieux à lunettes rectangulaires :
– Moi, j’ai beaucoup travaillé sur le contenu, sur le sens, sur toute la dimension intellectuelle d’Anadema’s Story. Je me suis penché sur l’approche philosophique de sa thématique et de son rapport à l’Homme de manière globale. J’ai donc opté pour quelque chose d’à la fois très court et très fort, très percutant. Deux mots simples figurant une évidence viscérale, ouverts sur une potentialité grâce à une ponctuation judicieuse, et développant trois perspectives complémentaires : l’amour, le sexe et l’écriture.

– Non mais sérieusement, je rêve ou quoi ? Vous vous êtes tous ligués contre moi pour me faire un concours de merdes ?! Qu’est-ce que vous avez d’autre ?
Le troisième, un petit rouquin bedonnant, prit la parole :
– Eh bien moi, j’ai travaillé sur le lien, l’analogie, la correspondance des valeurs, les rapports inattendus entre des univers différents. Je me suis aussi beaucoup attaché à explorer le concept de la surprise, de l’inattendu. Ce qui étonne stimule, interpelle. On s’y arrête pour réfléchir. Et j’ai trouvé un titre qui s’attache à être à la fois éloquent et pertinent, compte tenu de l’évènement anniversaire, mais aussi surprenant. J’ai rassemblé deux dimensions a priori injoignables pour en réaliser une émulsion stimulante. En repérant une synchronicité numérique entre deux espaces théoriquement scindés et inassociables.

– Vous voulez m’abattre, c’est ça ? Vous avez claqué des mois de budget en création dans des visuels pareils, totalement ridicules ?
Le quatrième, un grand brun frisé, se lança à son tour :
– OK, moi j’ai souhaité conceptualiser l’anniversaire en travaillant plutôt sur le subliminal. Un mot principal – Anadema – dont le design renferme trois « sept » qui illustrent l’importance de l’évènement. C’est du sens condensé au maximum pour une efficacité optimum. Et en dessous, un titre vient rappeler par une astuce phonétique le nombre d’années en jeu tout en argumentant sur la valeur-contenu. L’ensemble est valorisé dans une bulle qui souligne la dimension essentielle du discours à la première personne.

– OK, la secrétaire vous préparera dès demain vos lettres de licenciement. Et inutile d’aller la voir pour essayer de vous plaindre que je suis abusif, elle n’est pas du genre à avaler n’importe quoi.

47 réponses sur “7 ans, c’est tant !”

  1. Et si elle avait accepté d’avaler, tu aurais été plus détendu et personne ne se serait fait licencier.
    La vie est horrible quand on choisit mal ses secrétaires.

  2. Bonsoir Anadema,

    Cela fait un mois que j’ai découvert ton histoire, grâce à Google, moteur de recherche s’il en est, quand j’ai recherché un site de rencontres où m’inscrire à nouveau.

    Ce soir-là, mon frère et moi (habitués tous deux des rencontres virtuelles) avons passé un moment à te lire, découvrir certaines anecdotes (les extraits de chat avec les demoiselles n’ayant pas grand chose à dire nous ont bien fait rire, des souvenirs peut-être ..).
    Mais depuis, ta page est en favori sur mon pc, à la maison et aussi au bureau. Je te lis un peu tous les jours, dans le désordre au début, puis chronologiquement pour bien suivre ton avancée, tes découvertes et déconvenues. J’ai terminé ce midi l’histoire d’Oona … et je prends aussi le temps de lire tous les commentaires.

    Je me retrouve un peu dans ton histoire, ma première inscription était sur Meetic, un peu plus tardivement que toi, en 2004.
    Après un petit moment passé à chercher, on m’a trouvée, puis on m’a quittée … je suis revenue sur Meetic + Ulteem (Meetic Affinity maintenant) et j’en suis repartie pour une histoire de 2 ans … puis j’ai re-goûté au net, via Adopte cette fois-ci, il y a un an … et revenue dernièrement, il y a donc un mois, j’ai ajouté Meetic Vip à mon panel de recherche.

    Si tu savais comme je te comprends, certains soirs, quand le peu de personnes qu’on a en contact n’arrive pas à aligner trois mots, ou se cantonne à des questions banales (t’habites où ? tu travailles dans quoi ? etc etc … tu vois ce que je veux dire). C’est presque déprimant !
    C’est le « décalage horreur » comme tu le dis si bien. Alors je maintiens mon niveau de langage (jamais je ne m’abaisserai à parler « komsa »), et puis je passe vite au suivant -quand suivant il y a – et quand le décalage est trop grand. Il n’est pas indispensable de se forcer à tenir une conversation qui ne mène à rien et qui ne sert à rien depuis le début, avec des personnes qui ne nous intéressent pas ou peu.
    Et pourtant, je m’acharne – c’est là aussi que je me reconnais en te lisant, je n’ai pas hésité après mes ruptures à revenir à ce style de rencontres. Comme toi, je sais de quoi j’ai envie et ce que je ne veux pas ou plus.
    Je recherche celui qui sera parfait pour moi (pas parfait tout court, on n’y croit plus depuis qu’on a 15 ans …).
    Celui qui fera battre mon coeur plus que les autres, qui m’attirera par ses écrits, puis par ses paroles, puis par ses gestes, sa façon d’être, son être.
    Je ne désespère pas de le trouver un jour.

    Cela fait donc 7 ans que tu écris !
    Moi qui ne suis qu’aux premières années de ta narration, j’ai de quoi lire pendant un moment, avant d’arriver à la conclusion (si conclusion il y a).
    7 ans c’est l’âge de ma fille.
    Je suis une maman de 33 ans qui habite Bordeaux, et qui n’est pas mince (comme tu les aimes) -donc l’opposé de ce que tu recherches – mais qui, j’avoue y avoir songé, ne t’aurait peut-être pas laissé indifférent si nous avions pu échanger un jour sur un de ses sites.
    J’aime te lire, ici sur ton blog, mais aussi lire tes échanges, tes extraits de chat, tes mails, tes annotations dans la marge ! Tout ça me laisse penser que c’est un homme comme toi que j’aimerais. Le répondant, la finesse, le choix des mots, l’humour, la tendresse .. et le côté coquin, je ne l’oublie pas !

    Loin de moi l’idée de te faire ici, pour un premier commentaire, une déclaration d’amour ! Ce n’est pas du tout cela.
    C’est une façon de te dire que je me retrouve dans ton histoire. En te lisant, je souris très souvent, je suis parfois émue, des fois agacée, mais jamais ennuyée, parce que je connais tout cela. C’est un peu mon histoire que tu racontes là …

    Donc, j’en viens à ma conclusion.
    Un grand bravo pour ces 7 ans … quelle que soit la façon dont ils s’affichent !
    Ceux qui sont ici savent reconnaître ton talent (même les jaloux qui postent parfois des commentaires acides) !
    En tant que nouvelle lectrice depuis 1 mois, je te félicite et t’applaudis bien fort !
    Merci Anadema

    Ps : je suis secrétaire … !

  3. J’ai découvert ton blog il y a 2-3 ans j’ai lu en diagonale certains posts c’était léger et amusant bref je suppose
    que je me retrouvais un peu dedans étant porté moi aussi à l’introversion et aux rencontres cyber parfois cocasses.

    Bref j’y suis retourné l’autre jour pour poster un petit avis mordant ( revenant d’adopte et de ma nostalgie) héhéhé
    et pffff ça empeste de + en + l’égocentrisme… moi! moi! moi! partout!! le but n’est-il pas de rester divertissant sans se prendre au sérieux?

    En 2003 peut être aurais-je pensé différemment…( pas sûr) bref avec tous ces blogs, facebook etc… les petits problèmes de constipation d’untel ça gave un peu.
    C’est narcissique et affligeant de vouloir exister autant à travers ses photos de vacances.

    Du coup des posts comme « Éléments sur mon rapport aux autres » sa refoule un intimisme exacerbé digne de Marie Claire… « une fille m’a dis ça et une autre m’a dis ça
    suis je vraiment comme ça… » on dirait que tu vas fondre en larme, t’es comme un chien qui cherche la reconnaissance dans les yeux de son maître (ici le lecteur)
    Si tu crois t’expliquer dans le regard des autres! sincèrement bon courage…

    Pour conclure le fait d’épandre ses états d’âmes sur le net de manière brut et sans réflexion ça devient une norme, perso je suis pas client.
    7 ans que tu fais ton site que tu coches des croix dans ta prison c’est quoi l’épilogue du premier Tome?
    Il y a forcément un constat sociologique qui dépasse le sur-moi.

  4. @Vince :

    Doucement ! Pourquoi s’emporter de la sorte ? La confusion de tes propos fait voler en éclats ton argumentation ! Tu reproches à Anadema son égocentrisme, ok, mais en général, un blog, c’est pour parler de soi non ? Et puis cela n’a rien à voir avec Facebook ! Quelle odieuse comparaison ! A la place d’Anadema, je prendrais ça comme une insulte ! D’ailleurs, certains posts ont été le point de départ de débats forts intéressants. Il y a ici une petite communauté de gens qui veulent réfléchir sur les rappports humains, notamment dans la recherche de l’âme soeur, à travers les expériences d’Anadema. C’est un thème bien précis qui mérite d’avoir sa place ! On est bien loin des discutions sans objet de certains forums, et surtout très très loin de l’échange de photos de vacances, comme tu le dis !

    @Anadema :

    7 ans… quelle est ton sentiment aujourd’hui sur ce blog, ta quête ? Je t’avoue que je trouve assez étrange que tu n’aies pas encore trouvé ton bonheur après 7 ans de recherches. Ce blog est-il devenu plus important que le but dont il fait l’objet ? Dans un autre post, tu me disais que je ne te trouverai pas dans mon placard. Il est vrai que le terme de placard renvoie une idée assez sombre, comme quelqu’un de totalement associable (ce qui, je le sais bien, n’est pas du tout ton cas, pas plus que le mien d’ailleurs). En ce qui me concerne, je suis conscient maintenant – grâce à qui tu sais – que j’ai tendance à intellectualiser, ce qui me permet certes d’avoir des relations intéressantes mais aussi – c’est là le revers de la médaille – à m’isoler d’une grande partie, et même de la majorité de la population. En agissant de cette manière je me suis rendu inaccessible, sans m’en rendre compte. Alors, ce que je voulais dire par-là, c’est que je pense que ta façon de chercher chez tes « cibles » potentielles une multitude de détails (et surtout des défauts) fait partie de ce même type de comportement. Serais-tu trop exigeant ? Je ne suis pas certain qu’il ne s’agisse là que d’une question d’exigence. Tes remarques sont fondées mais parfois j’ai l’impression que tu vas t’empresser de chercher les failles éliminatoires qui te permettront d’appuyer ton verdict définitif…
    Je suis sûr qu’il y a plein de femmes à qui tu plais, que tu ne remarques pas, et qui n’osent pas t’approcher parce qu’elles ressentent que tu leur est inaccessible.

    PS : j’ai reçu le livre dont tu m’as parlé. Je vais l’attaquer sous peu.

  5. Sept tan anniversaire, sept temps de le fêter….

    (…..) Le lendemain ils se dirigèrent tous vers le bureau de la secrétaire. N’ayant pas encore digéré la rebuffade provoquée par ce qu’elle avait refusé d’avaler, elle avait médité une bonne partie de la nuit sur ce qu’elle pourrait bien lui faire à son tour. Elle avait enfin trouvé vers trois heures du matin et était arrivée la mine réjouie et pétillante au bureau, sans omettre de décocher un sourire ravageur à son boss au passage. Ah ça… il allait s’en souvenir de son anniversaire ! Les collègues allaient de toute façon être virés, le patron ne revenait jamais sur ses décisions, mais ils auraient une petite consolation dont ils se souviendraient très longtemps et elle aussi par la même occasion !
    Elle attendit donc que chacun des collaborateurs soit présent, les fit asseoir, et leur expliqua son plan. A mesure qu’elle développait les choses, un sourire radieux s’épanouissait sur chacun de leur visage.
    Chacun fit ce qu’il avait à faire et revint ensuite un bref instant visiter cette si charmante secrétaire….
    Le boss avait quand même prévu un pot de départ, un ultime remord d’avoir précipité sa décision l’y avait obligé.
    Ils se réunirent donc une dernière fois autour de la grande table ovale. La secrétaire avait prévu, comme toujours, un assortiment varié de petits fours et de boissons rafraîchissantes, sans omettre la préférée de son cher employeur, du lhassi. Une originalité dont chacun s’étonnait puisqu’aucun d’entre eux n’avait jamais réussi à dépasser la première gorgée, bien trop écoeurant.
    Le boss congratulait à tour de bras ceux qu’ils avaient licenciés la veille tout en sirotant son breuvage. Approchant sa secrétaire, il lui glissa à l’oreille : » Ma chère, ne vous seriez-vous pas trompée de marque en achetant ce lhassi ? Je lui trouve un goût très particulier, peut-être un peu trop fermenté… » La secrétaire sourit, les collaborateurs aussi. « Mon cher, ceux ici présents, touchés par votre invitation, ont décidé de vous offrir ce dernier cadeau très personnel, ce lhassi élaboré à la force de leurs poignets….. Vous n’aimez pas ? Vous avez du mal à l’avaler ? Vous pouvez maintenant comprendre pourquoi j’ai des difficultés à le faire aussi ! »

    Et encore bon anniversaire, cher Anadema ! 😀

  6. A vince…

     » Ca empeste de plus en plus l’égocentrisme »….Un blog est un peu comme un journal intime. Le but est de parler de soi. Ici, anadema a choisi de parler de ses rencontres internet…de ses états d’âme etc…Cela n’a rien avoir avec de l’égocentrisme mais plutôt une introspection personnelle. Ne pas confondre égocentrisme et introspection/réflexions personelles!
    Pour affirmer que quelqu’un est égocentrique, il faut avoir affaire à la personne en vrai!

    Ensuite, les gens font ce qu’ils veulent bon sang: C’est leur facebook à eux!Rien ne t’obliges à y aller! Rien ne t’obliges à regarder leurs photos!Facebook peut être un moyen de partager des photos avec ses amis! Si les photos de vacances de tes amis ne t’intéressent pas, c’est peut être toi
    l’égocentrique, non??.Il ya que toi,toi,toi qui t’intéresse? Et surtout pas les autres et leurs vacances, bobos etc…
    Je tiens à dire que je ne fais pas parti de ces gens qui étalent leurs vies sur Facebook. Mais je considère que chacun fait comme il veut. Et à la base, je me suis inscrite sur facebook, car ma meilleure amie, parti en stage en Inde, voulait me faire partager ses photos de vacances, où, ouiiii,yavait surtout elle!! Ben quoi??? égocentrisme tu dis?? Les photos de vacances de mes amis m’intéressent moi…Et s’ils font leurs stars dessus, je m’enfou. Je ne me prend pas la tête parce qu’ils ont l’impression, de part facebook, d’avoir leur « quart d’heur de gloire ».C’est surtout dans la vraie vie qu’il ne faut pas être égocentrique.

    Dans élément sur mon rapport aux autres…je n’ai pas eu l’impression qu’il allait fondre en larmes. M’enfin…je respecte tout à fait cette impression que tu as eu… Donc, toi,si j’ai bien compris, les gens qui fondent en larmes, tu les achèves en les comparant à des « chiens » recherchant la reconnaissance de leur maîtres??
    Comme c’est gentil. On voit içi toute l’humanité dont tu sais faire preuve…
    Alors je t’explique…Dans « élément sur mon rapport avec les autres », il partage simplement avec ses lecteurs une réflexion personnelle, (assez touchante je dois dire). Une réflexion personnelle qui intéresse une bonne partie de ses lecteurs d’ailleurs.Moi, j’ai trouvé très interessant ce post. J’ai ,tout comme toi, une sacrée sainte horreur des personnes trop égocentriques (vraiment),mais là, tu te trompes de cible!

    Tu as vraiment l’impression qu’il épand ses états d’âme de manière brut et sans réflexion???? Dans ce cas, je crois que les chemins de la réflexion sont quelque peu entravés/bouchés chez toi, du coup tu ne parviens pas à les détecter chez les autres, en particulier dans les textes de anadema.Je pense que l’on est suffisemment nombreux ( on = les lecteurs) à avoir détecter de la réflexion chez Anadema.

    Tu n’as rien compris à ce blog.On ne t’enveux pas.Chacun sa sensibilité! Tout le monde n’aime pas les mêmes livres,films,émissions,séries etc…Dans ce cas, on change de livre, on va voir un autre film, où on change de chaînes (= zapper!) à la télévision! C’est aussi simple que ça. En tout cas, on ne perd pas son temps sur de choses qui ne nous intéresse pas. Je crois que l’on a mieux à faire!

    Donc un conseil, désinscris toi sur facebook, ou filtre mieux tes amis, où empêche toi d’aller mater les photos des autres (pour ne pas après te plaindre de leur égocentrisme, alors que tu es « chez eux » = sur leur page facebook), ne viens plus sur le blog d’Anadema afin de t’empêcher d’y constater à quel point c’est consternant d’égocentrisme et de manque de réflexion comme tu dis.
    Fais toi du bien, déstresse toi, et concentre toi sur des choses positives pour toi. Ca t’éviteras de perdre du temps à râler.La vie est courte, le temps passe vite, donc évitons un max les choses négatives pour soi! That’s a good way of life!
    Autre chose : sur facebook,si tu ne sais pas, il ya une option pour empêcher les publications des autres de s’afficher sur sa propre page facebook! ( ben oui, à tout problème, il ya une solution comme tu peux le voir!).

    Et puis, j’ai envie de te dire gentillement:  » fais ce que je t’ai conseillé, et puis fiche nous la paix ».

    Une lectrice.
    ps: je ne suis pas agressive. Si tu as ressenti de l’agressivité, ben…sorry….ben alors, change!change!change vite de page internet! et va te faire du bien!

    Gros bizouuu très amical à toi Vince! Au plaisir de te rencontrer un de ses quatres, lorsque tu seras plus cool! :-)!

  7. @ z… : Oui c’est vrai, il y a une dimension de thérapeutes chez les secrétaires !

     
    @ Arielle : Vraiment, merci infiniment pour toutes les gentilles choses et les compliments que tu m’écris et qui me touchent beaucoup. Décidément, je vais finir par avoir envie d’aller faire un petit tour exprès du côté de Bordeaux, moi, avec le retour des beaux jours ! 🙂

    Nous sommes un certain nombre, j’ai l’impression, à remarquer les mêmes choses pénibles sur les sites de rencontres (décalages, banalités, …) et c’est vrai que c’est quelque chose d’assez empoisonnant. En particulier pour nous les hommes, qui n’avons pas le privilège d’être aussi sollicités que les femmes, ce qui ne nous permet pas de faire autant la fine bouche qu’elles. En lisant mes différents posts à travers les années, tu trouveras sans doute dans mon évolution les mêmes étapes que celles par lesquelles tu es passée. J’étais assez candide au départ et ne savais pas forcément aussi bien que maintenant détecter un minimum d’affinités. Et tu as raison de ne pas perdre ton temps à échanger avec des hommes avec lesquels cela n’a que peu d’intérêt.

    Tu fais bien de lire aussi les commentaires des posts, car c’est souvent très intéressant et très instructif, tant dans le type de conflits qu’il peut y avoir que dans les témoignages et réflexions que les uns et les autres apportent.

     
    @ nina : Ah, je ne connais pas, tiens ! C’est bien ?

     
    @ Vince : Euh… Va te faire voir ?

     
    @ L’ex-idéaliste : J’espère que le livre te plaira. Il y a sans doute des choses à nuancer mais il figure très bien le problème de la séduction et des différences entre les hommes et les femmes. J’y ai reconnu la majorité de mes « problèmes » !!

    En 7 ans de blog, il s’en est passé des choses. A commencer par le fait que ma vie sexuelle et sentimentale s’est transformée, que j’ai infiniment gagné en assurance et en épanouissement et je sais bien plus aujourd’hui assumer mes désirs. Effectivement, je ne suis toujours pas « marié » à ce jour et je n’ai pas vécu de grande histoire d’amour depuis le début de ce blog (quoique). Mais je n’ai pas perdu mon temps pour autant. Le blog n’est pas plus important que son but. D’ailleurs, je ne me suis jamais forcé à faire plus de rencontres que je n’en avais envie, juste pour le blog.

    Que veux-tu dire exactement quand tu dis que tu te rends inaccessible en intellectualisant trop ? Comment cela se manifeste, concrètement ? En ce qui me concerne, pour répondre à ta question, je ne pense pas être trop exigeant et m’arrêter à tout un tas de détails. Pour prendre comme exemple mon dernier récit – celui d’Annie – je suis allé au bout de la relation sans m’arrêter à des défauts bêtes au départ, même si j’en avais conscience. Ceux dont je parle font simplement partie de mon ressenti et expliquent l’origine de problèmes globaux (sauf à considérer que l’on peut être en couple avec n’importe qui). L’on pourrait me dire ça si je rencontrais un grand nombre de femmes et qu’à chaque fois elles me semblaient être des catastrophes. Mais non seulement je ne cherche pas à en rencontrer beaucoup (mais en effet je devrais) mais en plus, ça se passe parfois très bien et je peux ne rien avoir d’important à reprocher. Quand tu dis « tu vas t’empresser de chercher les failles éliminatoires », à quelle rencontre penses-tu exactement, où j’aurais péché par trop d’exigeance ? Concernant Annie, je t’assure que mes développements sur elle étaient profondément objectifs. Concernant les exemples présentés dans ma série sur les « décalages », j’espère que tu ne vas pas me dire que j’étais trop exigeant de ne pas être content parce que la « BTS MUC » me parlait avec un niveau d’orthographe CE1… !

     
    @ Anna des Mots :

    (…) Anadema marqua un temps de surprise et éloigna son verre de ses lèvres. Constatant la mine unanimement réjouie des collaborateurs virés, il se tourna vers sa secrétaire :
    – C’est drôle, cet arrière-goût familier qui me reste. Voyez-vous, j’avais toujours soupçonné mon équipe de créatifs bobos de n’être que des branleurs.
    Anadema prit un petit four et le croqua. S’essuyant la bouche, il poursuivit :
    – Ma chère secrétaire, votre démonstration est bien vaine. Vous m’auriez préparé un cocktail à base de votre mouillure et de l’eau de rinçage de votre cul que je n’eus guère plus apprécié. Pourtant, en situation, cela ne m’a jamais empêché de vous nettoyer la rondelle à coup de langue. C’est que, comme ces imbéciles qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez lorsqu’ils taxent Napoléon de fasciste esclavagiste, vous oubliez une chose essentielle : le contexte ! Mais les démonstrations valent mieux que les paroles…
    Sur ces mots, Anadema jeta le contenu de son verre en pleine figure de sa secrétaire.
    – Ca, au moins, je sais que vous l’appréciez !

  8. LOL !!!! Ca a marché !… Un méchant pari avec un ami : j’avais parié que tu continuerais et j’ai gagné ! 😛
    Je ne poursuis pas l’histoire, la fin me semble excellente.

  9. Un cunni !!! Mon ami est en fait un peu plus que ça… 🙂
    Décidément je t’adooooore ! Je parierai aussi plus souvent. Mille merci !

  10. Bonjour Anadema,
    Je te remercie pour toutes tes réflexions philosophiques et sociologiques que tu nous offres depuis 7 ans. Je pense avoir tout lu mais il me semble qu’un article manque : l’impolitesse ou l’indifférence des personnes qui ne prennent pas la peine de répondre à un courriel personnalisé. Je suis sur les sites de rencontre depuis 2004 et je pense que sur les 140 courriels que j’ai envoyés j’ai dû recevoir 5 réponses. Ces réponses étaient toutes courtes et banales « tu ne corresponds pas au profil recherché » comme si j’étais en entretien d’embauche. La plus drôle a été « tu sembles gentil et cultivé mais tu ne corresponds… Alors que faut-il de plus ? Une tête à la George Clooney ?
    Ca m’intéresserait d’avoir ton analyse sur l’impolitesse des gens sur la toile. Je trouve ça con de ne pas répondre quand quelqu’un nous écrit et inacceptable. Je m’explique, avant au temps du papier, tu devais prendre ton petit manteau, aller dans un café pour acheter un timbre et poster ta lettre dans une boîte. Ca prenait minimum un quart d’heure. Aujourd’hui, tu reçois un courriel, tu prends cinq minutes pour le lire et tu es bien au chaud le cul sur ta chaise, il suffit de cinq minutes pour répondre et pourtant 90% des gens affirment « je n’ai pas le temps de répondre ». Pour moi ceci est un des signes de la « victoire de la médiocrité ». Internet rend paresseux et impoli. Derrière l’écran les gens se sentent protégés et révèlent leur vraie nature. A mon humble avis. Qu’en penses-tu ?

  11. @ hiram33 : Tu attends trop des mails que tu envoies sur les sites de rencontre. Juste un instant, met toi à la place des femmes qui reçoivent facilement des dizaines de mails par jour voire plus. Imagine le temps qu’il leur faudrait pour répondre à tout… Donc, elles se contentent de répondre aux mails qu’elles jugent les plus originaux, les plus intéressants, les plus drôles.

    C’est là-dessus que tu dois travailler : ne raconte pas ta vie dans ton premier mail, soit taquin et léger, avec une pointe d’humour en essayant d’éviter d’entrer dans les banals « que fais-tu dans la vie ? », « quels sont tes hobbies ? ». Il faut qu’elle s’amuse, qu’elle s’évade dans un mail de quelques lignes.

    Ensuite, travaille sur ton profil. Choisi une photo qui te met en valeur. Met une annonce un peu décalée avec les même objectifs que le premier mail.

    Le but est bien de te faire sortir du lot, non pas de te dévoiler. Te dévoiler, tu auras bien le temps après. Si tu suis ces conseils, tu devrais avoir un bien meilleur taux de réponse.

    PS : 140 mails depuis 2004 ? Ca fait vraiment peu, un toutes les deux semaines… Tu dois passer trop de temps sur chaque mail : l’écriture d’un mail ne doit pas prendre plus de 2/3 minutes, sachant qu’il y a un fort taux d’échec. Amuse-toi en écrivant, ne soit pas sérieux et si réponse il y a, ce n’est que du bonus !

  12. Merci padadz pour tes conseils. Mes courriels ne sont pas très longs. J’essaie d’être original en posant des devinettes comme celle-ci : pourquoi Marcel Pagnol aimait la galette des rois ? et je demande à la fille ce qu’elle lit en ce moment ou le dernier film qu’elle a aimé.

  13. @hiram33

    On doit prendre en compte le phénomène de masse. Avant comme tu dis on postait des lettres. On écrivait à un petit groupe d’amis ou de parents. Aujourd’hui, le nombre de contacts que l’on peut avoir sur sa messagerie fait que, mathématiquement, chaque contact se retrouve noyé dans la masse. Prenons comme exemple facebook (je n’y suis pas inscrit et je ne souhaite pas y être), ce genre de site vous fais croire que vous pouvez avoir des amis par centaines. La majorité des jeunes, avides de sottises et toujours prêts à suivre les phénomènes de mode, entassent sur leur page tous leurs copains du net. Non seulement ces fameux amis n’en sont pas parce que cette pseudo-amitié est basée sur des relations construites à la hâte mais chacun des contacts a très peu de valeur individuellement. C’est une logique économiste : la dévaluation par le nombre. De la même manière, un mail pris au hasard dans un tas de 500 mails (Anadema nous a déjà démontré comment les femmes étaient harcelées sur les sites de rencontre) n’a finalement qu très peu de valeur, même s’il est sincère et bien écrit. A-t-il seulement été lu ? C’est vrai, cette explication n’excuse pas l’indifférence ou l’impolitesse. C’est un peu le mal de l’époque finalement.

  14. Salut hiram33….si tu peux regarder mon dernier post qui t’es adressé dans « élément sur mon rapport aux autres »… :-)! Sinon, même si je n’ai aucune expérience des sites de rencontres, je suis assez d’accord avc l’ex-idéaliste.

  15. Petite rectification-je voulais dire que je suis assez d’accord avec padadz.:-)! Il est certain que les femmes reçoivent énormément de mails et qu’il est donc difficile pour elles de repondre à chaque mail car une journée ne fait que 24 heures malheureusement! J’avais pas encore lue l’ex-idéaliste. « Ce genre de site vous fait croire que vous pouvez avoir des amis par centaines »….Euh….C’est un peu prendre des jeunes pour des idiots de penser qu’ils puissent imaginer ne serait-ce qu’une seconde que comme ça ils pourront avoir des amis par centaines….On peut ne pas aimer Facebook-c’est son droit- mais il ne faut mas exagérer quand même :-)!

  16. Merci mlikian pour ton long et judicieux message. C’est vrai que tu n’as que ma version et j’ai aussi mes torts mais je pense que dans un divorce les torts sont partagés. J’ai reconnu tous mes torts et mon ex m’a dit au tribunal que j’avais fait tout ce qu’elle m’avait demandé de corriger (je précise que la veille du divorce elle m’avait dit au téléphone : « ne te focalise pas là-dessus mais peut-être qu’un jour j’aurais envie de revenir ») plutôt déstabilisant non ? Mais cette réflexion sur les filles qu’on attire ou qu’on recherche inconsciemment je me la suis posée et un livre m’a beaucoup aidé et je te le conseille, il s’intitule « Les relations durables » d’Apfeldorfer. Mais rassure-toi ma version est tout ce qu’il y a de plus vraie et je n’ai pas tout dit. Le pire restant qu’elle m’avait vu pleurer chez l’avocat et qu’elle m’avait dit : « de toute façon je ne t’aimais plus depuis 4 ans et je n’ai jamais eu envie de me marier avec toi ». Donc tu as raison elle a dû rester avec moi par pitié ou parce qu’elle se sentait redevable mais elle me la fait chèrement payer. Il faut croire que je n’ai pas compris puisque la femme d’après était aussi paumée et que je l’ai soignée et bis repetita… Donc maintenant je me repose et je me protège.
    Encore merci

  17. Ce qui pouvait être novateur et intéressant parfois, peut-être après 7 ans d’existence archaïque et lassant à lire,
    personnellement je trouve que le ton léger et amusant à fait place à une lourdeur d’introspection.
    Peut-être que je vieillis aussi… bref excuser moi d’avance de donner mon avis!

    @L’ex-idéaliste
    Non justement je ne trouve pas que la comparaison entre facebook et les blogs soient complètement absurdes
    et si tu y tiens j’argumenterai avec plaisir.
    Après je ne dis pas non plus qu’il faut jeter le bébé avec l’eau du bain je m’interroge sur le devenir du blog c’est tout.
    n’empêche que tu m’enlèveras pas l’idée qu’être idéaliste à 20 ans c’est mignon l’être encore à 30 ans ça fait un peu benêt.
    Moi ça « quête d’une fille formidable » ça me fait penser aux filles qui rêvent du prince charmant…
    Ceci dis j’ai l’impression parfois qu’il garde le folklore du type sensible pour s’en taper d’autres ( suis-je cynique?)
    car d’un autre côté il assume sans vergogne de nous faire des stats sur le détail de ses ébats sexuels!

    @Mlikian
    Ce que je déteste quand je post c’est que je donne MON avis je n’ai pas la vérité et je suis tout à fais prêt à débattre de la liberté d’expression! ( bien que je ne crois pas avoir prôner l’interdiction de facebook et autres…)
    Pas la peine de te justifier pour facebook tu fais ce que tu veux…
    Oui, il y a du narcissisme dans facebook ( très bon article dans books d’ailleurs) c’est interdis de le penser
    et donc de l’écrire? Tu me dis tout de suite ce que je dois écrire la prochaine fois comme ça on pensent tous comme toi, ça va plus vite!
    Pour les larmes c’est de l’ironie puisque tu n’as pas compris… comme le reste d’ailleurs… c’est rapport aux codes féminins qu’il emprunte enfin c’est encore une fois c’est MON avis et juste UN avis!
    Je trouve tes réflexions vraiment simplistes tu dis « c’est bien car il y a bcp de lecteurs » ce qui revient à dire la masse est forcément gage de qualité! Franchement veux tu vraiment que je te donne des contres-exemples?
    Bref… dans  » élément sur mon rapport avec les autres  » ce sont juste des sentiments « touchants » (comme tu le dis) mais pas une réflexion la preuve

    1er § Parle de son asociabilité, peur du rejet…
    Il voit les autres comme des menaces d’où sa préférence pour les relations dématérialisé il se sent plus rassuré.
    2ème § Reparle de son manque d’assurance d’où sa gaucherie avec le sexe opposé
    3ème § Deux remarques de deux femmes, il cogite dur
    4ème § La première lui dis c’est un queutard, il ne se voit pas comme ça mais le prend comme un compliment ( tu m’étonnes!)
    5ème § La deuxième qu’il est pas timide mais tellement pris dans ses fausses croyances il n’y croit pas
    6ème § Conclusion positive sur un changement éventuel mais limitant car il revient à parler de sa nature profonde

    Moi je n’y vois pas de réflexion, juste un étalage de ses états d’âmes d’impressions. ( il ne faut pas confondre! ceci dis ce n’est pas un drame!)
    D’ailleurs tu remarqueras que ce sont justes des sensations fugaces très très subjective sur des impressions très très subjectives de deux femmes.
    Je trouve que c’est anecdotique! Tu trouve ça touchant ça ne m’étonne pas!

    Bref je pense que c’est un peu plus calculé que ça et je ne suis pas dupe, il parle de lui, on parle de lui c’est sa manière à lui d’exister.

    Ps: j’adore les chiens tant pis si la comparaison ne te flattes pas et je n’ai pas de compte facebook merci qd même pour tes conseils

    @Anadema
    Je te croyais fin bretteur tu te contentes d’un « Va te faire voir? » bon… j’y réfléchis activement en tout cas

  18. A hiram33….J’ai parfois l’impression que les gens très gentils, avec un bon fond ( comme tu sembles l’être virtuellement) attire des femmes « mauvaises et méchantes ». Parce que,même si dans le monde enchanté de mlikian, tout est postif, tout le monde a une part d’ humanité, tout le monde il est beau/il est gentil ( c’est ma tendance naturelle, tu vois le genre??), parfois la réalité me rattrape…Si ton ex-femme t’a dit des méchancetés, elle n’en valait surement pas la peine! On peut se poser des questions sur ton estime de toi….Pourquoi s’obstiner à vouloir rester avec une femme qui ne te respecte pas?? Tu aurais du prendre tes jambes à ton cou bien avant….Mais- ahahahaha- facile à dire! Au fait, elle n’est plus phobique sociale?? Parce que c’est hyper dure de ne plus l’être…Bref- ne laisse jamais personne homme ou femme, te manquer de respect. C’est normal d’avoir des disputes avec sa femme.Mais le manque de respect, c’est intolérable. Ne laisse personne te maltraiter, même si c’est de la maltraitance morale et pas physique. Travail sur ton estime de toi et le reste viendra tout seul! :-)!

  19. A Vince le chien,…ou au chien tout court,…ou au chien nommé Vince

    Oui, j’ai entendu ton avis.Je t’ai aussi donné le mien. je suis un peu fatiguée….donc jte répondrai plus longuement une autre fois peut être… Donc clin d’oeil à toi! :-)! Tu as dis des choses intéressantes certes, mais embourbées dans beaucoup d’autres très illogiques et à coté de la plaque. C’est mon avis.Excuse moi de ne pas développer : c’est nul, je te l’accorde…:-(!
    je répondrai juste sur la comparaison au chien…vraiment, la comparaison n’est pas du tout flatteuse de mon point de vue!
    Mais si de ton point de vue, elle est flatteus, ok, pas de problème. Je comprend.Moi aussi j’adore les chiens. Je suis donc ravie de te flatter en t’appelant le chien Vince. Je t’ai même fait honneur de t’adresser ce post en utilisant cette affectueuse comparaison! Ne me remercie pas…je sais que je suis une fille trop sympa!

    Donc, ben, vince, je te dis à bientot gros chien-chien qui lui ne recherche absolument pas la reconnaissance de ses maîtres! AaaaaH, mais c’est que ce chien Vince fait à sa tête! Qu’il est têtu! Il mérite un bon petit coup de fouet sur le derrière pour son dressage! Qu’on lui apprenne les bonnes manières! Mon chien m’adore, je suis une maîtresse excellente. Tu acceptes que je te dresses aussi? Avec mon chien à la maison, vous allez bien vous entendre!Et, vous aller même partager votre gamelle! Trop génial, tu trouves pas? Au début aussi il était têtu et ne respectait rien! Ni les autres chiens et encore moins les humains!J’avais beau lui dire de ne pas aboyer n’importe où,d’aller aboyer ailleurs, mais il continuait à me casser les pieds! Mais heureusement,j’ai réussi à faire de lui un bon chien-chien, et maintenant il va aboyer ailleurs et respecte les humains!

    grooos bizouu au chien-chien que tu es Vince! » gros mouaccccc » sur chacune de tes babines!

  20. @ hiram33 : Je suis souvent parti en croisade contre l’impolitesse des filles qui notamment disparaissaient sans plus répondre à rien, ce qui m’a toujours énervé. Ce qui est un peu la même chose que ne pas se donner la peine de répondre à un mail. Tu peux aller lire le second mail de C. (dans ce post), qui développe ses intéressantes réflexions sur les raisons qui conduisent à manquer de considérations pour les autres. Tu peux voir ce que ça a donné quand j’ai eu l’occasion de tirer les vers du nez d’une autre (ce post). Et sinon, juste pour le plaisir de te contredire ( 🙂 ), j’avais commencé à écrire sur les vilains comportements dans le virtuel dès le mois de mai 2003 : comportements dans le réel et le virtuel. Bon, ça vaut ce que ça vaut, hein, mais disons que je commençais à remarquer des choses.

    Je ne peux qu’être d’accord avec padadz qui donne d’excellents conseils. Bien sûr, cela ne veut pas dire que l’on doit tout tolérer du caractère abusif des uns et des autres et que l’on ne doit pas ressentir de l’énervement parfois. Mais en effet, il faut faire attention à ne pas investir trop d’espoirs dans les mails que l’on écrit, et soigner particulièrement son profil en essayant d’être un peu original sans en dire trop.

    Cela dit, comme toi, j’ai tendance à penser que les gens sont souvent assez superficiels dans leurs échanges avec les autres. Et je le constate désormais d’autant mieux sur Facebook. Pas étonnant que ça leur semble naturel de ne pas s’embarrasser à répondre. Malgré tout, je dois confesser qu’il m’est arrivé assez souvent de ne pas répondre à des courriers, notamment de lecteurs/trices de ce blog. La procrastination est principalement en cause. En tout cas, je trouverais très légitime que l’on soit énervé contre moi, je n’irais pas en plus aller trouver cela normal.

    Avec ce que tu expliques (filles à problèmes que tu choisis et que tu as envie d’aider, etc), j’aurais bien envie de te conseiller le livre dont a parlé l’ex-idéaliste dans le post précédent, de Glover. Peut-être seras-tu gêné comme comme moi par la forme de l’écrit mais peut-être que cela te parlera particulièrement ? Tu pourrais en tout cas tester quelques pages avant de l’acheter.

  21. Merci Anadema pour ton message. Ca me fait plaisir que tu prennes un soin particulier à me répondre. Je me sens moins seul maintenant que je connais ton avis sur les gens qui ne veulent pas s’embarrasser à répondre. Je suis d’accord avec toi sur la superficialité des comportements sur la toile. J’ai notamment écrit des messages pour souhaiter des anniversaires à des prétendus amis qui n’ont évidemment pas répondu et n’ont pas pensé à mon anniversaire par la suite. Parfois je souhaiterais qu’internet n’ait jamais existé car ça véhicule la lie de l’humanité : pédophilie (je déteste ce mot car il signifie amour des enfants on devrait dire pédophobie car ces gens là n’aiment les enfants) théories du complot, négationnisme, antisémitisme, degré zéro de l’orthographe et de la culture et j’en passe. Mais en même temps ça permet de s’exprimer et de discuter avec des personnes valables comme toi et Mlikian.

  22. @mlikian

    Tu me fais penser à la citation de Valkoff!

    « Une personne politiquement correcte se considère elle-même comme tolérante, mais ne pratique pas la tolérance. »

    Ta manière indirecte de me dire que je mérite une leçon de dressage car je ne respecte pas les humains franchement!

    alors que:

    Tu dis que ce que je dis est incohérent mais tu n’argumentes pas tu le précises toi même d’ailleurs!
    Donc allégation purement gratuite! le silence aurait suffit
    Moi j’argumente je prend le temps de te répondre toi non CQFD épargne moi le procès de l’inquisition la prochaine fois!

    La seule chose que je veuilles bien admettre c’est que je suis parfois mordant (comme les chiens ;))
    entre nous il faut pas avoir peur de la passion et de s’exprimer!

    Wouaf Wouaf

    Ps: je n’aime que la pâtée et il faut me sortir 3 fois par jour, j’ai une préférence pour les lampadaires et je déteste les facteurs!

  23. Salut Vince! J’ai lu avec attention ce que tu as envoyé. Et c vrai, je nai pas pris le TPS d’ argumenter, et c nul- je te l’accorde! surtout que tu avais pris le TPS de me répondre!Mais j’ai une facheuse tendance a préférer répondre plutôt que laisser les gens dans le vide! C’est prquoi jtai répondu- même un peu-même non argumenté- …Donc…. Tu as tout à fait le droit de t’exprimer cest sûr, je n’ai jms dis le contraire.!(d’ailleurs,tu n’es pas censuré par anadema…).Et j’ai tout à fait le droit de ne pas être d’accord, c’est sûr aussi! Mais, tu n’as pas le droit de manquer de respect…….C’est un peu l’impression que j’ai eu ( ou carrément l’impression!).Tu n’as pas aimé « éléments sur mon rapport aux autres  » pour les raisons que tu as citées,ok, pas de soucis, et le reste? Tu trouve vraiment que c’est sans réflexion?Et puis- pdt que j’écris, jme rend compte que j’ai même pas envie d’argumenter.Ça me fatigue d’emblée. Moi, j’aime bien ce blog. Point. Qu’il soit associable ou pas, qu’il soit queutard ou pas,qu’il soit timide ou pas, que ce soit pour lui un moyen dexister ou pas ( com tu dis), que çi ou ça, à la rigeur je m’enfiche Monsieur Vince. J’aime bien ce blog.Point. Bizou!

  24. Je vais recadrer un peu, tes goûts ne m’intéresse pas!

    Tu as le droit d’aimer le bleu, Facebook les chiens! être amoureuse de Anadema, je m’en fiche!

    Encore une fois hors sujet!

    Je ne jette l’anathème sur personne c’est mon avis c’est tout, tu le prends pour toi ou pas! c’est idem

    Je dis ce que je pense j’argumente (preuve de respect quoi que tu en penses) si il le faut, toi non, c’est la différence.

    Vu que ça vire au n’importe quoi je te le dis là, je n’ai rien contre Anadema et contre ta personne, ce n’est pas le sujet.

    OUfffff

    Buenas noches! Wouafff

  25. @Vince

    ça vire au n’importe quoi parce que TU dis n’importe quoi !

    Si t’es pas content, on ne te retient pas et petite précision en prime : il n’y a pas de rayon canin sur ce forum…

  26. @L’ex-idéaliste

    Étant là pour discuter, je discute et je réponds quand on me parle ça s’arrête là.

    Je crois qu’il est vain de me dire que « je dis n’importe quoi » sans autre forme de procès… tu me donnes un autre exemple de ta tolérance?

    Mais merci pour ton grain de sel!

    Le seigneur des lieux doit boire du petit lait à voir ses cerbères de la censure être aussi actif!

    « T’es pas content va ailleurs! » clap clap en gros c’est ce que tu me dis et tu veux réfléchir sur les rapports humains selon ta propre expression… Je crois qu’il y a encore des efforts à faire!

    J’ai un avis tranché sur son post « Éléments sur mon rapport aux autres » je réitère ça m’a fais penser à la féminisation de notre société ou l’homme est en perpétuel introspection ou il préfère le compromis à l’autorité et privilégie le dialogue.
    très féminin je trouve!
    C’est ce que j’ai lu et c’est ce que j’ai dis d’un ton un peu mordant contrastant avec ta complaisance, j’en conviens.

    Rolala! Je me suis permis de lancer un pavé dans la mare face à vos critiques dithyrambique… je mérite le bûché surement! pourtant à mon avis c’est surement là que le débat est à venir chercher.

    D’accord pas d’accord avec moi c’est votre affaire (et quel importance?)
    mais si vous m’exposez votre désaccord par « tu dis n’importe quoi » ou des « j’ai pas le temps d’argumenter » un conseil le silence est d’or!

    Amicalement ( tu n’aimes pas les chiens? :))

    « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire. » Voltaire

  27. Bon, STOP !
    Cher Vince, il semble que tu aies un certain problème pour distinguer les notions « discuter » et « mépriser ». Sans doute qu’à trop fuir l’introspection par peur de te féminiser, tu n’as réussi qu’à atrophier certaines de tes connexions cérébrales. Nous partageons cependant quelques points de vue et pour te rassurer sur ma virilité et ma préférence pour l’autorité sur le compromis et le dialogue, je t’informe de ton banissement des commentaires de ce blog.

  28. J’entrerais directement dans le vif du sujet. Je trouve étrange de faire un tel blog. C’est peut-être un effet de mode de raconter sa vie sur internet mais ce coté exhibitionniste n’a rien de sain. Le fait de raconter tout en détail, de reprendre des extraits de conversations même sous couvert d’anonymat est une trahison envers la personne concernée. Tous ces phénomènes en expansion liés aux technologies comme ce genre de site, les facebook ou autres sont la dérive de notre société. Je rejoins Vince dans ses commentaires et je trouve inadmissible son bannissement ainsi que certains commentaires que vous lui avez porté. « Quand quelqu’un ouvre la porte d’un dialogue, il est simple d’avancer. Quand l’autre la referme, le chemin s’arrête. » (Jaques Roniot 1776). Une citation d’un ancêtre pour éclairer un peu ce qu’il est possible d’éclairer.
    Bref, heureusement ce pays est libre et chacun y fait ce qu’il y veut. Faire ceci, laisser un commentaire etc… Je témoigne juste d’une incompréhension et d’une inquiétude. Le sens est là et à chacun de réfléchir s’il le souhaite ….

  29. @Le chat

    Alors quand on n’est plus chien on devient chat ? On pourrait arrêter avec cette histoire, ça devient lassant. Vince, tu es venu là, tu as exposé ton avis, c’est ton droit. Tu n’aimes pas ce blog c’est ton droit. Tu trouves Anadema ridicule, c’est ton droit. Tous ici, on a entendu ton avis. Est-ce une raison pour venir nous importuner avec tes commentaires intolérants dans lesquels tu passes du coq à l’âne, et tout ça à répétition. On a compris !!! Tu crois que c’est en comparant Anadema à un cabot que tu vas être accueilli avec des fleurs ? Enfin quoi ? C’est un monde ! Tu dis toi-même avoir un avis tranché, très bien : dans ce cas pourquoi dialoguer avec toi pendant des heures ? Cesse de te comporter comme un enfant si tu ne veux pas être mis au coin, ou assume.

    Je propose que tous les messages ayant trait à Vince, de quelque manière que ce soit, postés par n’importe quel internaute, soient censurés, que le message soit pour ou contre lui. Et ce afin de préserver les débat intéressant qui peuvent avoir lieu sur ce blog, contrairement aux conversations puériles qui ne nous inspirent que de l’ennui (au vu des commentaires des autres). Ce n’est que mon avis.

  30. @ l’ex…

    Tu aurais pu prendre le temps de bien lire mon message avant d’y répondre. Je ne suis pas vince (ça un enfant l’aurait remarqué) et j’ai le droit d’avoir le même avis que lui sur certaines choses et d’en rajouter sur d’autres. Tu es un exemple de tolérance pour ta réponse je t’en félicite. Qui se comporte comme un enfant ? On m’a conseillé de venir voir ce site, j’en ai assez vu et entendu. Pas la peine de me répondre ou de me bannir je ne reviendrais pas. Réfléchis un peu avant de répondre à quelqu’un la prochaine fois. Les chiens ne feront jamais des chats ! c’était une blague privé. pas pour toi évidemment.

    Un conseil pour différencier les personnes : la façon de présenter les messages, de construire les phrases, les intonations etc … ça un enfant le sait.

  31. Que de tolérance et de compréhension dans ces commentaires…
    Je ne rentrerais pas dans le débat à mon tour, il me paraît déjà bien trop venimeux, mais je regrette sincèrement qu’il ait pris cette tournure.
    @ Mlikian et Vince : c’est à celui qui aura le dernier mot ? Vous parliez de cabots, pourquoi ne pas partager l’os plutôt que de se le disputer ?
    @ L’Ex-idéaliste : j’ai toujours apprécié tes commentaires jusqu’à présent mais là ça me reste en travers… Censurer ??!!!
    La censure est le commencement de la dictature, qu’en penses-tu ?
    @ Anadema : Bannir Vince est ton droit le plus strict, c’est ici ton espace. Cependant je suis d’une nature à équilibrer toute chose : le débat entre les deux m’a tellement gonflée, et je pèse mes mots, que je les aurais bannis de concert, pas de jaloux ! J’ai trouvé ça si puéril que ça m’en a coupé l’envie de commenter ce qui devait l’être au départ, c’est-à-dire ton post.
    A part ça, continues ! Je suis toujours fan, et moi j’aime quand on va au bout de ses pensées, de ses ressentis, de ses interrogations, ce que tu fais admirablement bien.

  32. bon je vais peut être être à coté de la plaque mais peu me chaut (oui j’aime les expressions désuètes)..mais je crois que la clef de la quête de la fille formidable réside dans l’estime que tu te portes 🙂

    bon ok je sors

  33. À Anadema : jsuis contente…j’ai réussi à motiver 2 amies à moi,un peu coincées pourtant ( mais pas trop) à lire ton blog. Ensuite on en a discuté. La discussion fut très intéressante! Je leur ai expliqué ce que j’ai aimé : le côté
    sincère,sensible,réflexif,analyse, un petit côté cynique mais que je qualifierais davantage d’ honneté et de non-hypocrisie et même parfois de non-politiquement correct (dans les versions où tu faisais deux recits de la même histoire, je préférais la version « âme sensible s’abstenir »). J’aime la sincérité du blog. Je pense que c’est parce que j’aime la sincérité dans la vie ( peut être parce que je ne suis pas très suceptible, et très difficilement vexable). Je leur ai suggéré de d’abord lire  » de quoi ai-je envie » en premier, parce que c’est le post que je l’ai lu en premier et qui m’a le plus marqué. Parce que je trouve ce post génial. Mais, elle ont d’abord lu ce post çi… Et elles m’ont dit : » mais qu’est ce que tu racontes?? C nul! C quoi cette histoire de « 7ans » Le mec se prend pour qui! Il est mégalo! Ça n’a rien avoir avec ce que tu nous as raconté ». J’ai répondu : « c’est un post un peu spécial,il fête ses 7ans de blog dans ce post, il a bien le droit d’être le roi le jour de l’aniversaire de son « bébé » quand même! L’histoire de la secrétaire qui n’avale pas n’importe quoi, c’est drôle! Je pense que comme il était en mode : je veux changer le design de mon blog pour qu’il reflète davantage le coté intimiste, du coup l’idée de faire discuter les design de ses « 7ans » lui est venu….bref-pour apprécier ce post, il faut que vous lisiez les post précédents!! ». Ce qu’elles ont fait : elles ont commencé à lire le blog. Ainsi, cela a donné lui a un debat fort intéressant, surtout après le visionnage d’un film + reportage japonais en VO sur les relations hommes-femmes, les rencontres virtuelles, l’aspect neurobiologique des rencontres ( mécanisme hormonal du coup de foudre, de l’attirance, de l’attachement, les différences hormonales de ces mécanismes entres les hommes et les femmes,….., c’est quelque chose que je savais déjà, mais les chercheurs japonais auraient découvert autres choses à ce sujet- notamment sur le fonctionnement du cerveau…bref- bcp de choses techniques inutiles de développer ici-mais qui m’interessent moi) et tous les critères de choix que l’on retrouve dans certains pays asiatiques, lorsque ceux ci recherchent la femme ou l’homme formidable, notamment sur les sites de rencontre.

    Bref- j’aurais pu m’abstenir de ce commentaire, mais c’est tout simplement histoire de te dire que quelque part en France, il ya des gens qui ont passé un moment sympa en partant de sujets qu’inspirent ton blog et en faisant des disgressions. Je ne dis pas que sans ton blog , on n’aurait jamais eu cette discussion. Mais disons, que ça tombait à point nommé.Rien de plus.
    Je suis partisane du  » quand c’est bien, il faut le dire! ».

    À clarita : LOL. Mais non, ne sors pas!

    Au plaisir de continuer à lire tes posts mister anadema! :-).

  34. @Le chat

    Puisque MOOOOOOOsieur Vince continue de faire parler de lui, parlons-en…

    L’hypothèse que Vince ait pu poster un message sous une autre identité était tout à fait fondée. Certaines personnes savent très bien changer leur style d’écriture afin de poster des messages différents, on appelle ça des trolls, et Vince avait – je pense – suffisament d’esprit pour le faire, d’autant plus qu’il est du genre à vouloir le dernier mot coûte que coûte.

    @A tout le monde

    Je suis fatigué par cette histoire à deux balles, aussi je cesse de prendre part à cette discution sans issue, c’est au plus intelligent d’arrêter après tout…

  35. @ Anna des Mots : Ton « La censure est le commencement de la dictature » dans ce contexte a des relents soixante-huitards de « il est interdit d’interdire ». Le commencement de la dictature n’est-il pas aussi dans l’instrumentalisation de la liberté pour la pervertir ?

     
    @ clarita : Tu parles de moi ou en général ? Mais sur le plan général, je suis tout à fait d’accord avec toi : l’estime que l’on se porte influe sur sa capacité à s’investir dans une relation autant que dans sa capacité à séduire les autres.

     
    @ mlikian : Deux amies « un peu coincées » -> Eh ben, elles vont être contentes ! 😉

    Merci pour ton commentaire, j’aime beaucoup voir de quelles manières différentes on peut percevoir ce blog.

  36. Il n’y a pas UNE liberté, il y en a de multiples. La mienne est là et je n’ai pas l’âge d’une soixante-huitarde ni sa mentalité. Je n’aime pas les féministes pur crin, je dirais même que je leur en veux : je n’aime pas les combats, je pense que nous sommes complémentaires, pas opposés. Le tort des féministes est de vouloir leur revanche sur les hommes et de vouloir appliquer au sexe opposé ce qu’elles ont subi. Moi j’aime les hommes, avec leur physionomie, leurs poils, leurs attributs et leur façon de voir les choses, même si ça n’est pas forcément la mienne. J’aimerai tellement que l’on puisse un jour se compléter parfaitement…. nous sommes fait ainsi ! Tu vas maintenant m’accuser de religiosisme aigü ?! Pas de bol, chui athée !
    Quand à la censure, je n’instrumentalise pas la liberté pour la pervertir, j’aime la liberté totale, même si la liberté d’un autre n’est pas la mienne….
    Mille pensées…. 🙂

    Une femme libre et incensurée

  37. 7 ans déjà… ça en fait du temps. Bravo pour la longévité et la qualité de l’écriture. Ce qui m’étonne le plus c’est que moi j’ai pu suivre tes aventures sur ces 7 années… mais, ce sont « Les Feux de l’Amour » là non?

    Bref, même si je n’ai pas le même parcours sentimental, ton blog reste l’un des plus intéressants que j’ai pu suivre (et que je continue à faire). Bonne continuation donc. C’est tout ce que je peux te souhaiter.

  38. @ Anna des Mots : Pour l’instrumentalisation de la liberté, ce n’est pas toi que je désignais.

     
    @ Sachin : Merci ! Quel serait ton parcours sentimental ?

  39. Mon parcours sentimental…

    Je suis resté célibataire endurci pendant quelques années du fait d’avoir croisé le chemin d’une demoiselle ultra-catholique du genre ceux qui vont en retraite pendant des jours sans parler ou qui ne font l’amour que pour procréer (dont les parents étaient sûrs que j’allais la tromper car j’ai un teint « différent », à voir sur mon avatar) qui m’a carrément mis en miettes avant de passer quelques temps avec une autre qui ne jurait que par son ex qui lui-même était un gars qui suivait les mêmes cours que moi à la fac.

    Un jour de novembre j’ai croisé une copine d’une copine dans les couloirs de la fac et j’ai eu le coup de foudre pour elle. Six ans plus tard nous sommes mariés et le projet Bébé version 01 sera bientôt déployé sur le serveur de développement 😀 .

  40. Quoique non, j’ai dit des conneries..c’est justement parce que j’ai de l’estime pour moi que je vous annonce mon tout jeune et frais célibat datant de hier soir..

  41. @ Sachin : Voilà un très joli dénouement ! 🙂

    Je n’imagine pas quelle est la proportion de moins de trente qui a une vision très puritaine de la sexualité et des relations. Mais sans doute que je la sous-estime.

     
    @ Clarita-spirateur : Oh, l’appel d’air !

  42. Mouai…

    Même si la discussion était puérile (comme toutes les pseudos engueulades qui peuvent se dérouler sur le net), le dénommé Vince n’a pas manqué de respect à qui que ce soit. Il n’a rien instrumentalisé, il a donné son avis, en l’occurrence, affirmant que ton blog était très égocentrique. Ou est-ce que c’est faux? Ton blog est très égocentrique. Je t’imagine aussi comme quelqu’un de pédant. Ça n’empêche pas que je t’aime bien! Enfin j’aime bien ton blog… Faut, accepter les critiques quand on s’expose, c’est le jeu. Tu aurais pu arbitrer l’engueulade autrement, en expliquant, par exemple, qu’estimant que tout avait été dit, tout commentaire dérapant serait à présent supprimé. Sans pour autant bannir radicalement.

    Ce sont les réactions des amoureuses qui sont surprenantes!!! « Oulala, ne dites rien de méchant sur le gentil Anadema, il est tellement fantasmant! » 🙂

    Alors même que vince n’a donné qu’un avis, fait une critique, et juste qui plus est. Ce n’est d’ailleurs pas une tare de faire un blog égocentrique, surtout s’il est bien écrit, on est toujours libre de le lire ou pas de toute façon!

    Je trouve le bannissement totalitaire également.

    Pas la peine de publier ce commentaire qui ne mettrait que de l’huile sur le feu, si toutefois c’est le cas, je n’ajouterai rien d’autre! On n’est pas là pour Paul et Mickey! (G. Parking)

    @++
    Sousou – Arbitre de touche

  43. @ Sousou :
    loool! C’est qui les amoureuses? ;-)! C’est fou comme je me sens visée.;-)! Tu m’as fait rire.;-).
    Mais non, ton commentaire ne mettra pas d’ huile sur le feu. Parce que,il nya pas de feu! ;-)!
    ;-)!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.