Souvent femme varie (1)

Juste après ma rupture avec Annie, elle et moi ne nous sommes pas revus. Mais elle m’avait téléphoné une semaine après parce que son PC était tombé en panne. A défaut d’être informaticien, j’avais tâché d’essayer de la rassurer et de lui donner quelques conseils pour la soulager. Ce n’est jamais drôle d’imaginer voir partir en fumée tous ses documents personnels, ses photos et ses musiques. Nous étions revenus à cette occasion longuement encore sur notre relation et notre rupture et elle semblait prendre les choses avec philosophie.

Deux jours plus tard, nous nous croisons sur MSN et elle vient me dire bonjour et me donner des nouvelles de son ordinateur. Elle me raconte toutes les autres poisses qui lui sont arrivées dans la semaine (entre autres, son horrible chat a grignoté le cable du chargeur de son téléphone et a couvert le sol de son studio de tâches de peinture en forme de pattes…). Elle me parle aussi de ses envies de changer de travail et de reprendre une formation, sans savoir trop encore laquelle. Nous faisons le tour de ses différentes passions, elle semble vraiment décidée à faire quelque chose de nouveau. Je me demande avec inquiétude si cette envie soudaine ne pourrait pas être liée à notre rupture et si elle n’aurait pas compris ce que je lui avais décrit comme un « manque d’affinités » entre nous comme une critique de ma part sur sa façon d’être. Je ne voudrais pas qu’elle se sente obligée de se remettre en question pour quelque chose dont elle n’est pas vraiment responsable. Je n’ai pas envie de lui susciter des inquiétudes.

Ce n’est jamais simple de songer à changer de vie et de repartir quasi à zéro. Je ne peux que l’encourager à prendre des risques et à suivre ses envies si elles sont profondes. Tellement de gens renoncent à leurs rêves par peur de déstabiliser leur existence.

Comme je ne peux renoncer en ma nature, je n’ai tout de même pas pu m’empêcher de lui lancer une petite boutade coquine :

Je suis un peu surpris parce qu’elle m’avait bien expliqué qu’elle n’avait aucunement l’intention de garder avec moi un rapport autre que purement amical (dans le meilleur des cas), qu’elle recherchait une relation sérieuse avec quelqu’un et rien d’autre. Pas de petits épisodes sensuels possibles avec moi, donc. A l’inverse, j’avais été très clair sur tout ce que je pouvais envisager au mieux avec elle, c’est bien pour ça que nous avions décidé de nous en arrêter là. Et voilà maintenant qu’elle me propose de m’envoyer une photo d’elle… en petite culotte !

Annie s’amuse à me proposer sa photo en téléchargement mais en l’annulant à chaque fois avant que je n’aie le temps de la prendre. J’ai beau la voir en miniature, impossible de l’attraper :

Petite espiègle ! Elle finit tout de même par consentir à me laisser prendre sa photo. Les couleurs étant inversées comme sur un négatif, je file dans Photoshop les rétablir. Et comme je suis de tempérament joueur, j’en profite pour changer sa petite culotte de couleur et rajouter un lapin Playboy dessus. Et je lui envoie :

Je la trouve drôlement taquine avec moi. Est-ce une façon d’essayer de me faire regretter de l’avoir laissée ? Ou est-ce qu’elle prend les choses vraiment simplement et se laisse aller dans l’humeur grivoise du moment ?

Je pars à la recherche sur Internet d’une photo de fille nue qui serait à peu près dans la même position qu’Annie (allongée et jambes jointes) afin de pouvoir la contredire et monter une version « sans culotte » de sa photo. Merci Google, mais j’ai quand même tout le mal du monde : dès que les filles sont nues, la plupart du temps elles écartent les jambes. Bref, dès que j’aurai réussi mon petit montage et que je recroiserai Annie sur MSN, je pourrai le lui montrer victorieusement.

La suite : « Souvent femme varie (2) »

3 réponses sur “Souvent femme varie (1)”

  1. Il est possible que son comportement ait pour but de te reconquérir bien qu’elle sache pertinemment que tu ne serais intéressé que par de petits moments sympas avec elle.
    Je ne crois pas à l’idée de te faire regretter d’avoir rompu avec elle.

  2. Bonjour, à la lecture de ce premier post, je pense qu’Annie essaie de te reconquérier. je file lire la suite avec avidité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.